10 Août 2018

Sénégal: Matam - Les acteurs mis à niveau sur le processus d'organisation des futures assises de la société civile

Matam — Un atelier d'information et de sensibilisation sur le processus d'organisation des assises de la société civile s'est tenu, ce vendredi à Matam, en présence de 55 participants venus des départements de Matam, Kanel et Ranérou Ferlo, a constaté l'APS.

"Au sortir de cet atelier nous allons codifier et une sorte d'entente commune à toutes les organisations de la société civile de toutes les régions du Sénégal (...)" a dit Amacodou Diouf, le président du conseil d'administration du Conseil des organisations non gouvernementales d'appui au développement (CONGAD).

Les éléments que nous tirerons des rencontres de Matam, Louga, Thiès et Saint-Louis vont être utilisés pour "raviver la flamme au niveau des autres régions" a-t-il indiqué.

Faisant noter que "compte tenu des termes de référence, il ya des éléments qu'il faudrait davantage améliorer, approfondir pour aboutir à un document référentionnel pour l'organisation des assises".

L'Union européenne a mis à leur dispostion une enveloppe de 197 millions de frs CFA qui pourrait nous aider à organiser les assises, a indiqué M. Diouf, évoquant la possibilité d'obtenir des fonds additionnel qui pourraient provenir d'autres partenaires.

Toutefois, Amacodou Diouf a souligné que le CONGAD a préféré laisser la gestion de cet argent à une structure judiciaire.

Sénégal

Tabaski - Elever son mouton plutôt que de l'acheter

Beaucoup de pays musulmans célèbrent ce mardi 21 août, la fête l'Aid-el-Kebir. Au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.