10 Août 2018

Congo-Kinshasa: La riposte contre Ebola se poursuit à Béni

En République démocratique du Congo, la riposte contre le virus Ebola en est à son septième jour depuis son lancement dans la zone de Mabalako en territoire de Beni, ainsi que dans la ville de Beni.

Selon l'un des formateurs de l'UNICEF : "80% de la transmission de la maladie à virus Ebola se fait par les mains. L'une des mesures principales c'est le lavage des mains."

Ces actions de sensibilisatiion en langues locales et en chansons conçues dans le cadre de la lutte contre Ebola visent directement les habitants de Mangina et des environs au respect strict des règles d'hygiène pour stopper la propagation du virus d'Ebola.

Malgré la sensibilisation, conduite aussi par des psychologues, la population de Mangina vit dans la peur, comme l'expliquent ces habitants rencontrés dans les rues de cette commune rurale.

"L'épidémie d'Ebola me fait plus peur que le sida. il vaut mieux vivre avec le sida qu'être malade d'Ebola. Quand quelqu'un meurt, nous les jeunes sommes appelés à nous occuper de lui. Mais quand on nous interdit de le faire et quand un mort doit rester à l'hôpital, on ne sait plus que faire et comment vivre." "Il nous est difficile de respecter notre coutume. Aller enterrer ton proche sans savoir où on l'amène n'honore pas la famille."

Tous ne seront pas vaccinés

De nombreux habitants de Mangina ainsi que ceux de la ville de Beni, qui attendaient avec espoir la campagne de vaccination contre le virus d'Ebola, ne seront pas vaccinés. En effet, la plupart ne sont pas considérés comme des cas prioritaires.

"Tous ceux-là qui ont eu un contact direct ou indirect avec les malades qui ont été diagnostiqués positifs ici au centre de santé de référence de Mangina, tous les membres des familles de tous les cas positifs, et tous les contacts de ceux qui ont eu des contacts avec les cas positifs : ce sont ceux-là qui sont concernés par cette vaccination", explique le Dr Ndjoloko Tambwe Bathé, coordonnateur sur le terrain de la riposte contre Ebola.

Nouveaux cas

Un nouveau cas a été enregistré dans la ville de Beni pendant que débutait la campagne de vaccination, ce qui porte à 44 le nombre de cas de fièvre hémorragique à virus Ebola, dont 17 confirmés.

Congo-Kinshasa

RAWBANK - La banque "la plus sûre" en République Démocratique du Congo

RAWBANK prend la première place en RDC du classement 2018 des banques les plus sûres établi par le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.