12 Août 2018

Cameroun: Yaoundé - 02 morts à la suite d'un braquage chez Ferdinand Ngoh Ngoh

Les mêmes informations laissent entendre que la bataille à tournée à l'avantage des éléments de la Garde présidentielle camerounaise, un corps d'elite de l'Armee, chargée de la sécurité du Sg / Pr, et de tous les hôtes de marque du chef de l'Etat. Pour ce qui est du bilan, l'on parle de deux morts côté assaillants. "Plusieurs autres braqueurs ont pu prendre la poudre d'escampette devant la force de feu des militaires postés chez Ngoh Ngoh", a appris Camer.be.

Ministre, Secrétaire général de la présidence de la République depuis le 11 décembre 2011, Ferdinand Ngoh Ngoh qui bat des records à ce poste stratégique, est selon les spécialistes, l'homme le plus puissant du Cameroun après Paul Biya le chef de l'Etat. De par ses fonctions, le Sg/Pr, est celui qui décide pratiquement de toutes les grandes nominations du pays.

Et bien plus, les langues médisantes de Yaoundé, sur la trop grande puissance de Ferdinand Ngoh Ngoh, disent de lui qu'il est de "la bonne race". En effet, le Sg/ Pr, natif de Nanga-Eboko, département de la Haute - Sanaga comme Chantal Biya la Première dame camerounaise, survit à tous les réaménagements gouvernementaux opérés par le président de la République.

Ferdinand Ngoh Ngoh est puissant, très puissant, et les braqueurs qui se sont aventuré à son luxueux et exotique domicile du quartier Nyom à Yaoundé, ne nous diront pas le contraire : deux morts côté assaillants. Échec total de l'opération, avec la mise en déroute des autres bandits de grand chemin.

Cameroun

Election - La scène politique s'agite avant l'ouverture de la campagne

Au Cameroun, à quelques heures de l'ouverture de la campagne électorale pour l'élection… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.