13 Août 2018

Cote d'Ivoire: kandia aux candidats rdr-rhdp - « les municipales et régionales 2018 sont les préparatifs de 2020 »

Kandia Kamissoko Camara, secrétaire générale du Rassemblement des Républicains (Rdr) a tenu une rencontre le samedi 11 août 2018 au siège du parti avec les candidats et têtes de liste retenus pour les élections municipales et régionales qui se tiendront le samedi 13 octobre 2018.

Il s'agissait pour elle de leur donner des conseils en vue d'une victoire écrasante du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) lors des élections locales à venir. Kandia Camara a exprimé son encouragement aux cadres du Rdr qui n'ont pas été retenus comme tête de liste. « J'ai une pensée pour ceux qui n'ont pas été retenus, mais que personne ne doute de leurs qualités.

La vie est ainsi faite, c'est la loi de la nature ». À ceux qui ont été retenus, Kandia Camara a dit : « Ce sont les préparatifs des échéances de 2020. Ceux qui seront élus vont être les piliers pour 2020. C'est éminemment important que les uns et les autres mesurent l'importance de ces élections, car elles détermineront la victoire de 2020. L'enjeu de ces municipales et régionales va au-delà de votre personne.

Chacun et chacune doit intégrer cet état de fait qu'il représente le parti et le Rhdp. Nous irons en Rhdp et vous devez adopter un comportement qui va dans ce sens , dans la composition de vos équipes. Vous êtes désignés par le parti, mais demain vous allez représenter le Rhdp.

Menez la campagne avec vos alliés ». Elle a exhorté les candidats à faire attention à l'ultimatum de la Commission électorale indépendante (Cei) : « Concernant les modalités et la constitution des dossiers, il faut dire que, selon des informations en notre possession, le dernier délai de dépôt des dossiers au niveau de la Cei , c'est le 29 août ».

Autres points sur lesquels elle a insisté, ce sont l'identification, le recrutement et la formation du personnel des bureaux de vote. « Les têtes de listes qui sont dans des communes modestes n'ont assez à craindre mais ceux qui sont dans des communes comme Abobo et chef-lieu de région comme Daloa, Man ou Bouaké, verront que c'est carrément le personnel électoral de petits pays qu'ils vont devoir gérer.

Des centaines de personnes à connaitre assez tôt. Le contexte s'est un peu rapidement détérioré avec nos amis du Rhdp. Nous avons été ensemble pour beaucoup d'élections. Nous pourrons donc nous retrouver en face des personnes avec qui nous avons géré ensemble des élections ces dernières années. Donc ne pas être regardant sur la question du personnel, c'est prendre des risques. Ne négligez pas cet aspect ».

Mamadou Sanogo vice-président du Rdr chargé des élections a profité de l'occasion pour mettre en garde les futurs soldats : « nous étions avec des amis qui seront peut-être des adversaires dans quelques semaines. Il ne faut surtout pas que les bureaux de vote soient occupés par des gens de petite moralité».

Cote d'Ivoire

Bouaké - Installation et rentrée solennelle de la Cour d'appel : 66 ordonnances rendues en matière de grâce présidentielle

La salle d'audience du tribunal de Première instance de Bouaké a abrité mercredi, 14 novembre 2018,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.