13 Août 2018

Burkina Faso: Attaque du café Aziz Istanbul/ Roch Marc Christian Kaboré - «Nous n'oublierons jamais les victimes»

«Nous n'oublierons jamais les victimes de l'attentat ignoble contre le café Aziz Istanbul de Ouaga le 13 août 2017. Nous avons des pensées pieuses pour eux», a tweeté le chef de l'Etat. «Je réitère ma compassion aux familles éplorées. Nos efforts communs pour venir à bout du terrorisme ne seront pas vains», a-t-il ajouté.

Au moins 19 personnes -dont un gendarme- étaient tuées dimanche 13 août 2017 dans l'attaque du café Aziz Istanbul à Ouagadougou.

Les deux terroristes ont été abattus.

C'était la seconde attaque de cette envergure dans la capitale, après celle du café-restaurant le Cappuccino qui a fait une trentaine de morts en janvier 2016.

L'attaque de Aziz Istanbul n'a toujours pas été revendiquée un an après, malgré l'appel à témoins lancé par la justice burkinabè.

Mais le 12 septembre 2017, un message publié sur la page Facebook -non authentifiée- d'Ansaroul islam, le groupe terroriste fondé par Malam Dicko, condamnait l'acte et accusait le «Groupe pour le soutien de l'islam et des musulmans» d'être à la base de l'attentat.

Burkina Faso

58e anniversaire de l'indépendance du Mali - Le pays aux côtés du peuple frère

Conduite par le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, la délégation burkinabè… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.