14 Août 2018

Cameroun: CAN Total 2019 - La mission de la CAF chez le PM

Philemon Yang a reçu hier les experts de la Confédération africaine de football en fin de séjour au Cameroun dans le cadre de la 3e visite d'inspection des chantiers de la compétition.

La dernière étape du séjour de la commission ad hoc de la CAN Total 2019 de la Confédération africaine de football (CAF), était une visite de courtoisie chez le Premier ministre, chef du gouvernement. Philemon Yang, par ailleurs président du comité interministériel de préparation des CAN 2016 et 2019, s'est donc entretenu hier avec les experts de la CAF, sous la conduite du Nigérian Amaju Melvin Pinnick, premier vice-président de la CAF et président du comité d'organisation de la CAN.

C'était en présence du ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mkpatt, président du comité local d'organisation.

Au sortir des échanges avec le PM, Amaju Melvin Pinnick a dit être impressionné par ce qu'ils ont vu sur le terrain. Il a apprécié les efforts fournis par les pouvoirs publics pour impulser le niveau de construction des infrastructures sportives, à 10 mois de la compétition.

Pour lui, la CAF est là pour accompagner le Cameroun afin que l'organisation de la compétition soit à la hauteur de la renommée du pays dans le domaine du football continental. « Nous connaissons le pays à travers le talent de ses footballeurs sur le plan international.

Cette passion de vaincre doit également être la même pour une organisation réussie de la CAN. Et nous l'avons constaté sur le terrain. Nous croyons en une organisation meilleure de la compétition », a indiqué le chef de la mission de la CAF. En clair, Amaju Melvin Pinnick a dit être venu rassurer le Cameroun et a appelé le gouvernement à « faire mieux et autrement. » Pour ce faire, le premier vice-président de la CAF a prescrit de redoubler d'ardeur et d'intensifier le niveau des travaux sur le terrain.

In fine, la CAF dit pouvoir miser sur le Cameroun pour relever le défi d'une bonne organisation, « défi qui n'est pas seulement celui d'un pays, mais de tout un continent. » Ceci dans un contexte où la compétition se tient pour la première fois avec 24 équipes.

Pour les experts de la CAF, « pas de doute que ce défi sera relevé par le président Paul Biya et l'ensemble de son gouvernement. ».

Cameroun

Dix pays potentiellement à risque, selon la Coface

En dix ans, le nombre de conflits a doublé en Afrique. La Compagnie française d'assurance pour le commerce… Plus »

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.