Cameroun: Le SNJC décrète le boycott de Garga Haman Adji, candidat à l'élection présidentielle.

Le communique du président du Syndicat National des Journalistes du Cameroun est sans ambages « le snjc a décrète le boycott de toute activité médiatique de Mr Garga Haman Adji tant qu'il n'aura pas présenté des excuses publiques à notre consœur Cathy Toulou Elanga qu'il a humiliée » Cela fait suite au comportement peu

orthodoxe, condescendant et vexatoire que ce candidat à l'élection présidentielle a affiché au cours d'une émission de la Cameroon Radio Télévision (CRTV).

En mondovision, cet homme politique zélé a demandé qu'une journaliste soit chassée du plateau. Ce qui, au grand dam de l'éthique et la déontologie a été fait. Et la programmation de l'émission toute honte bue.

Boycott total

Ce qui a provoqué l'ire dans la corporation. L'homme quant à lui a gardé un flegme digue d'un néocolonial anachronique et bon pour le rebut. Au cours d'une sortie au journal Mutations il affirme avoir demandé qu' « on éconduise la fille ».

Il n'en fallait pas plus et le snjc met en garde « Toute invitation adressée à Sieur Garga en violation des directives syndicales sera considéré comme un acte de trahison et traité comme tel par le bureau exécutif national du snjc » Avis donc.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.