14 Août 2018

Sénégal: Sédhiou - Plaidoyer contre les pratiques néfastes faites aux femmes

A l'initiative du consortium composé des associations Londoo Looloo, le Gabou, Teeriya et Fasjom, opérant dans la région de Sédhiou, et sur financement de la fondation Girl Generation (Génération filles), plusieurs dizaines de personnes, hommes et femmes et jeunes filles, ont pris part hier, dimanche 12 août, à une caravane de sensibilisation contre les mutilations génitales féminines (Mgf) et l'excision. L'objectif est de contribuer au plaidoyer en vue d'un changement social significatif et impératif au bien-être et à la réussite de la femme.

Malgré les multiples activités de sensibilisation en direction des communautés, des pratiques jugées néfastes comme l'excision et les mutilations génitales féminines (Mgf) persistent toujours dans la région de Sédhiou.

Et, cette caravane organisée, hier dimanche, par le consortium Londoo Looloo, l'association Gabou, Teeriya et Fasjom, avec le soutien de la fondation Girl Generation, entre dans ce plaidoyer en faveur de l'abandon de ces formes de violences.

Mamadou Ben Cissé, le président de ce consortium explique que «la pratique est très courante, avec naturellement un taux assez élevé dans la région de Sédhiou.

C'est ainsi qu'avec Girl Generation, notre partenaire technique et financier, nous avons planifié une panoplie d'activités de sensibilisation et de plaidoyer dont cette caravane pour amener les communautés à travailler en vue d'un changement social significatif».

Aux avant-postes de cette mobilisation apparaissent les filles et les femmes qui constituent les victimes de la pratiques; d'où l'appelle strident de Fatoumata Bébé Tamba, ambassadrice de Girl Generation à Sédhiou. «Les femmes et les filles sont aujourd'hui bien mobilisées, malgré que c'est un dimanche, jour de repos.

Elles prennent progressivement conscience que ce sont elles qui subissent les dramatiques conséquences notamment au sein de leur ménage, devoir conjugal, la santé sexuelle et reproductive ainsi que le bien-être.

Donc, c'est un combat que nous-mêmes devrons porter, en tant que femmes, en tant que filles et en tant que mamans», relève-t-elle lors du point de presse tenu juste après la caravane.

Pape Maguèye Diop, l'inspecteur régional de la jeunesse de Sédhiou, invite à une synergie des forces vives de la région pour l'abandon de l'excision et les Mgf. «Nous, au niveau du secteur jeunesse et à travers l'ensemble de nos structures, nous sommes toujours dans la dynamique unitaire pour conjuguer nos efforts et opérer à des changements qualitatifs dans les pratiques sociales».

Cette caravane est relayée en direct sur les ondes de la radio communautaire de Sédhiou Gabou Fm, option qui a bien amplifié la diffusion des messages véhiculés lors de la manifestation. D'autres actions sont au menu de ce programme devant conduire à un changement social propice à l'épanouissement de la femme dans la région.

Sénégal

Bourse - L'indice BRVM 10 affiche encore à la baisse en fin de semaine passée

Selon le rapport d'analyse boursière de Bloomfield Investment , la Bourse Régionale des Valeurs… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.