15 Août 2018

Angola: Le Front de libération du Cabinda exige la libération de 12 activistes

Le Front de libération de l'enclave du Cabinda (FLEC) exige la libération des 12 activistes cabindais arrêtés ce samedi 11 août. Cette région de l'Angola, l'enclave de Cabinda, est séparée du reste du pays par la République démocratique du Congo (RDC) et située au bord de l'océan Atlantique à la frontière du Congo. Le FLEC milite pour l'indépendance du territoire.

Son porte-parole, Jean Claude Nzit, dit lutter pour l'auto détermination du peuple cabindais et demande au gouvernement « d'arrêter de terroriser la population cabindaise ».

Le Cabinda est un territoire, un pays. Nous n'acceptons pas le terrorisme d'Etat de l'Angola au Cabinda.

Angola

CAN2019 - L'Angola termine 18ème

Les Palancas Negras d'Angola sont classés 18e de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN2019) qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.