15 Août 2018

Angola: Le Front de libération du Cabinda exige la libération de 12 activistes

Le Front de libération de l'enclave du Cabinda (FLEC) exige la libération des 12 activistes cabindais arrêtés ce samedi 11 août. Cette région de l'Angola, l'enclave de Cabinda, est séparée du reste du pays par la République démocratique du Congo (RDC) et située au bord de l'océan Atlantique à la frontière du Congo. Le FLEC milite pour l'indépendance du territoire.

Son porte-parole, Jean Claude Nzit, dit lutter pour l'auto détermination du peuple cabindais et demande au gouvernement « d'arrêter de terroriser la population cabindaise ».

Le Cabinda est un territoire, un pays. Nous n'acceptons pas le terrorisme d'Etat de l'Angola au Cabinda.

Angola

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.