16 Août 2018

Seychelles: Pour sauver le corail, Nature Seychelles a cultivé 50 000 fragments dans des pépinières sous - marines

Les Seychelles sont devenues un chef de file dans l'effort mondial visant à restaurer les coraux cultivés dans des pépinières sous-marines qui pourraient aider les espèces fragiles à s'adapter à la hausse des températures de l'eau et au changement climatique.

Le pionnier à cet égard a été Nature Seychelles avec son projet Reef Rescuers qui a débuté il y a huit ans.

"Nous avons cultivé plus de 50 000 fragments de corail dans nos pépinières sous-marines et planté une superficie d'environ 6 000 mètres carrés dans la zone protégée de la réserve spéciale de l'île Cousin, probablement le plus grand projet de restauration récifale au monde utilisant la méthode appelée « jardinage de corail » à déclaré Nirmal Shah, le directeur général de Nature Seychelles.

Plusieurs autres organisations locales et établissements touristiques ont été incités à faire des efforts supplémentaires pour restaurer les coraux dans les pépinières sous-marines.

Des pépinières de coraux sous-marines ou dans l'eau sont réalisées en eau libre, permettant aux coraux de pousser dans des conditions naturelles sans beaucoup d'infrastructures, permettant ainsi à un grand nombre de coraux de se développer à des coûts relativement bas.

La Marine Conservation Society Seychelles (MCSS) ainsi que d'autres partenaires tels que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), par le biais du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), ont également travaillé dur pour restaurer les coraux dans plusieurs régions. Certains hôtels locaux ont également entrepris des travaux de restauration du corail dans leurs eaux environnantes.

Le président du MCSS, David Rowat, a déclaré: «L'organisation de conservation marine a jusqu'ici établi des pépinières dans divers endroits, comme des pépinières sous-marines de coraux au large de l'île aux Cerf depuis 2015, au large du Meridien Fisherman's Cove depuis 2016 ainsi qu'au large de Northolme Hilton plus tôt cette année. "

M. Rowat a déclaré que le MCSS utilisait jusqu'à présent deux méthodes de restauration, à savoir les pépinières dans l'eau pour démarrer et les pépinières terrestres régulés par des refroidisseurs plus contrôlés et non affectés par l'élévation constante du niveau de la mer et le blanchissement.

L'organisation compte deux pépinières terrestres comptant chacune environ 200 colonies de coraux à l'hôtel Le Meridien Fisherman's Cove et à l'hôtel Allamanda Hilton.

L'une de ses plus grandes pépinières dans l'eau est celle de l'île aux Cerf avec près de 3 000 colonies de corail financées par le Programme de petites subventions du FEM. Cela fait un total de près de 300 mètres carré de lits de restauration de corail.

"Jusqu'à présent, sur nos zones de transplantation, nous avons un taux de survie d'environ 95% pour les coraux transplantés depuis la pépinière; il est trop tôt pour comparer les taux de croissance des coraux non transplantés dans la même région », affirme-t-il.

De plus en plus de gens et d'hôtels aux Seychelles, un archipel de l'ouest de l'océan Indien, prennent conscience du rôle important des coraux dans l'écosystème et le pays. Ils en ont donc fait un effort national.

M. Shah dit que bien que le public soit très intéressé par la restauration des récifs coralliens, il faut faire très attention car les coraux ne sont pas des jouets et le récif n'est pas une aire de jeux.

"Le récif de corail se trouve, à côté de la forêt tropicale, l'écosystème le plus complexe de la planète et nous ne pouvons pas nous attendre à former n'importe qui pour le restaurer, sinon les bonnes intentions pourraient mener au désastre".

Il a ajouté qu'il y a si peu de récifs coralliens survivants dans les îles granitiques des Seychelles que les autorités doivent obtenir de toute urgence leur propre expertise afin d'établir des normes et des protocoles pour la restauration des ces derniers.

Pour le MCSS, a déclaré M. Rowat, leur objectif est de "restaurer deux zones de 500 mètres carrés chacune au large de l'île aux Cerf et d'Anse Forbans. Les Seychelles ont également soumis une demande de subvention au Fonds d'adaptation afin de développer des pépinières beaucoup plus grandes dans l'eau et sur terre pour aider à fournir en coraux résistants au blanchiment à grande échelle pour les activités de restauration des récifs. "

Seychelles

Des vols directs, depuis la Suisse vers les Seychelles, stimulent le marché touristique

Les Seychelles ont acquis une nouvelle position sur le marché du tourisme européen dimanche, alors… Plus »

Copyright © 2018 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.