14 Août 2018

Congo-Kinshasa: La Fondation Civava va créer 17 écoles et 17 centres de santé à Kisenso

Les écoles René Civava et les centres de santés Joséphine Katoto Nsimire. Voilà, en clair, les noms des structures que compte créer la Fondation Civava de Patrick Civava Mbasha Ecibegeza. Il l'a dit à La Prospérité aux premières heures de ce mardi 14 aout 2018.

Non, il ne s'agit pas d'un rêve lointain a confirmé Patrick Civava qui porte plusieurs casquettes notamment d'un membre du corps académique universitaire, d'Avocat, de chercheur scientifique, celle de politique puisque Président du parti politique ADN.

Maintenant que ces annonces sont faites, l'opinion attend les réalisations. Pourquoi ? Eh bien parce que la création desdites écoles et des centres de santé est programmé, sauf changement de dernière minute, pour dès cette rentrée scolaire 2018-2019 prévue pour début septembre de l'année en cours.

"La fondation ouvre dès la rentrée scolaire qui suit 17 écoles dans les 17 quartiers que contient la commune de Kisenso, et 17 centre de santé qui vont accompagner ces écoles. Il s'agira des écoles René Civava, les centres de santés Joséphine Katoto Nsimire ", a-t-il précisé.

Leitmotiv et objectif

L'objectif, va-t-il ajouter, est d'avoir 50 écoles et 50 centres de santé dans les 50 quartiers que contient le district de Mont Amba d'ici 2020 pour permettre à la population manquant de moyen de bien pouvoir s'offrir une instruction et des soins de santé de meilleure qualité à vil prix car subventionné par l'Asbl.

L'objectif final étant d'atteindre toutes les communes de la Ville-Province de Kinshasa et, enfin, toute la République Démocratique du Congo. Patrick Civava Ecibegeza poursuit en précisant qu'hormis la santé et l'éducation, la fondation qui porte son nom est aussi dans le média et la justice, en effet, la fondation en partenariat avec les hommes et femmes de bonne volonté se serait offerte une clinique juridique, une chaine TV et une radio dont les recettes servirons à subventionner les services rendus aux indulgents et personnes vulnérables de la RDC.

Par clinique juridique il faut, bien évidemment, entendre un centre d'assistance juridique gratuite ouvert à ceux qui ayant des problèmes en justice n'ont pas de quoi s'offrir les services d'un avocat ou d'un cabinet juridique.

Sur ce volet, il faille épingler le fait que Patrick Civava, quoique politique, est aussi avocat de profession. D'où, les heureux bénéficiaires n'ont-ils pas à se faire sur la qualité des services qui pourront être rendus.

En définitive, il sied de souligner que la Fondation Civava existe depuis 2013 donc ce n'est pas le projet d'une précampagne un excès de lecture facilement faisable puisque Patrick Civava, appelé "matembele ya lopango par les siens à Mont Amba, en général, à Kisenso, en particulier, est à la fois candidat député national, dans ce district, et candidat député provincial dans la commune susmentionnée, a tenu à rassurer une source proche de sa fondation.

Congo-Kinshasa

Elections de décembre - Jean-Claude Katende rejette l'idée d'un report

Le président de l'Association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho) estime que l'ajournement… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.