16 Août 2018

Ile Maurice: Tous suspendus aux lèvres de l'ex-présidente...

Treize heures devant le Court Room No. 4 de la Cour suprême. Après six mois où elle s'est murée dans le silence, Ameenah Gurib-Fakim doit enfin s'expliquer. Et la cinquantaine de personnes massées devant la porte de cette salle encore verrouillée n'auraient raté cela pour rien au monde.

Les éclats de rire et les conversations effrénées trahissent les jeunes avocats, étudiants en droit et membres du public venus chercher des réponses... L'excitation est à son comble.

Vers 13 h 20, les portes s'ouvrent permettant à la foule d'inonder la salle. L'on se bat pour se frayer un chemin vers le siège le plus près du box, jusqu'à ce qu'il ne reste plus de places assises. Environ 75 personnes sont venues assister à l'audition. La question que tous se posent à propos d'Ameenah Gurib-Fakim : viendra, viendra-pas ?

«Li pé vini, li pé vini», entend-on quelques minutes plus tard. Puis, les clics des appareils des photographes annoncent l'arrivée de l'ex-présidente de la République.

Ameenah Gurib-Fakim essaie de faire bonne mine. Elle est accompagnée de l'avouée Me Komadhi Mardemootoo et de son bras droit, Rachna Seenauth. Elle lance un regard vers les journalistes avant de prendre place.

Ameenah GuribFakim se veut confiante... presque maladroitement. Elle s'adresse à Me. Komadhi Mardemootoo sans jamais cesser de sourire. Elle éclate de rire le plus souvent possible et n'a pas peur que l'assistance l'entende.

Vers 13 h 45, ses avocats, qui rencontraient les membres de la commission, reviennent dans la salle. Ils briefent leur cliente. Le ton est plus sérieux. La mine d'Ameenah Gurib-Fakim aussi. Les choses sérieuses commencent, game face on...

Ile Maurice

À Mare-Sèche - La police embarque des... vaches

Drôle de scène hier, lundi 24 septembre, à Mare-Sèche, Grand-Baie. Suivant des plaintes de… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.