15 Août 2018

Angola: L'APROSOC enregistre plus de trois mille enfants vulnérables

Cuito — Plus de trois mille enfants des municipalités de Catabola et Chinguar, province de Bié, sont inscrits dans le projet d'appui à la protection sociale (APROSOC), qui soutient cette année des enfants de moins de cinq ans en situation de vulnérabilité.

S'exprimant à la presse mercredi, la secrétaire d'État à la Famille et Promotion de la femme, Ruth Madalena Mixinge, a déclaré que le projet, lancé en juin dans cette province, permettra le transfert mensuel de dix dollars (équivalent à 2400 Kwanzas) par personne, pendant deux ans.

La dirigeante a rappelé que le programme, financé par l'Union européenne (UE), était exécutait dans six municipalités du pays, concrètement dans les provinces de Uige, Moxico et Bié, avec une valeur de 32 millions d'euros.

Elle a annoncé que le projet comptait soutenir 18.300 enfants de moins de cinq ans issus de familles en situation d'extrême pauvreté, enregistrés dans les centres intégrés d'action sociale du pays.

Pour faciliter le transfert, elle a appelé les parents à ouvrir des comptes à la Banque d'épargne et de crédit (BPC).

L'APROSOC a 120 activistes sociaux dans les trois provinces, 24 centres d'action sociale intégrés, 206 employés qualifiés et 18 techniciens municipaux.

Angola

Le pays à la foire des pierres d'ornement

L'Angola va participer du 26 au 29 septembre à Vérone, en Italie, à la Foire des pierres d'ornement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.