16 Août 2018

Sénégal: Mansour Sy Djamil met les jeunes en garde contre "les dérives et la perversion"

Saint-Louis — Le député Serigne Mansour Sy Djamil a invité mercredi la jeunesse musulmane sénégalaise à "se détourner des pratiques contraires à l'islam" et à éviter "les dérives et la perversion".

Le parlementaire et guide religieux intervenait à une conférence publique organisée à la place Faidherbe de Saint-Louis (nord) par l'Association de soutien et de coordination des activités islamiques (ASCAI), dirigée par l'imam Abdallah Sall.

Il a invité les Saint-Louisiens à "sensibiliser les jeunes sur les dérives menant au libertinage, à la débauche et à la perversion des mœurs".

Il les a exhortés à l'observation "des règles de bonne conduite", à faire preuve de "droiture" et de "solidarité" les uns envers les autres.

Serigne Mansour Sy Djamil a dénoncé le comportement de "ces jeunes qui vont s'adonner à des pratiques contraires à l'islam, juste à côté du cimetière Thiaka-Ndiaye, où reposent les morts". "Ils sont inconscients de ce qu'ils font, et les parents ont une part de responsabilité", a-t-il ajouté.

Le parlementaire s'est prononcé par ailleurs pour la libération de l'islamologue Tariq Ramadan, placé en détention en France depuis plusieurs mois pour viol présumé, une accusation rejetée par le citoyen suisse d'origine égyptienne.

"Le professeur Ramadan est un éminent et brillant intellectuel sur la cause de l'islam, qu'il a défendue partout dans le monde" a-t-il dit.

"Aujourd'hui, il est victime des ennemis de l'islam", a soutenu le député sénégalais.

Sénégal

Le Marquis du protocole, Bruno DIATTA s'est éteint

Depuis l'indépendance du pays, Bruno DIATTA a tout donné à la République. En grand et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.