16 Août 2018

Ile Maurice: Fermeture de la pêche à l'ourite - Les contrevenants risquent une amende de Rs 50 000

Attention ! Il est strictement interdit de s'adonner à la pêche à l'ourite depuis mercredi matin 15 août. Ce règlement du ministère de la Pêche restera en vigueur jusqu'au 15 octobre. Toute personne qui s'aventure à pêcher une pieuvre risque une amende maximale de Rs 50 000.

Pour la troisième année consécutive, le ministère interdit la pêche à l'ourite pendant cette période de l'année. Le but : laisser repeupler le lagon. C'est en cette période que les pieuvres pondent leurs œufs pour ensuite les protéger pendant plusieurs semaines. «Si nous les pêchons en ce moment, c'est sûr que cette espèce se fera beaucoup plus rare. D'une part, parce qu'on va tuer les femelles et par ricochet des oeufs. Mais nous sommes rassurés car cette mesure rapporte ses fruits», déclare Dev Norungee, directeur des pêches du ministère.

Se fondant sur des statiques, il apparaît qu'au début des années 90, les prises variaient entre 100 à 150 tonnes annuellement. En 2014, les pêcheurs ne ramenaient que 25 tonnes par an. Avec l'interdiction de la pêche à ourite, il a été noté que désormais, la quantité des prises annuelles est de 40 tonnes.

Autre constat du ministère, avant la fermeture de la pêche, les ourites pèsent environ 213 grammes, mais en octobre, leur poids a atteint 1,2 kg en moyenne. «Ce sont des signes que nous sommes sur la bonne voie. Il y a même eu des prises de 16 kg et de 20 kg», précise le directeur de la pêche.

L'ourite se vend de Rs 100 à Rs 125 le demi-kilo (dépendant de la région). À Rodrigues, cette interdiction est également en vigueur et porte déjà ses fruits. Contrairement à Maurice qui autorise la vente des ourites importées de Madagascar, à Rodrigues, ni la vente ni la pêche ne sont autorisées.

Ile Maurice

Nations unies - Pravind Jugnauth enchaîne les réunions

C'est en fin de semaine que Pravind Jugnauth interviendra à la tribune de l'Organisation mondiale des Nations… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.