16 Août 2018

Cameroun: Soins bucco-dentaires - Une campagne pour plus de 2 000 patients

Présente au Cameroun depuis le 8 août dernier, l'Ong espagnole Dentalcoop a déjà traité plus de 600 cas à Yaoundé.

C'est la ruée depuis le 8 août à la maison du parti de Nkomkana (Yaoundé II) et à l'hôpital des sœurs à Ekounou (Yaoundé IV). Ces lieux servent en effet de cadre à la campagne de traitement gratuit des affections bucco-dentaires, initiée par les mairies de ces arrondissements sous la houlette de l'Ong espagnole Dentalcoop.

Le téléphone arabe ayant visiblement bien fonctionné, l'esplanade de la maison du parti de Nkomkana était noire de monde mardi dernier. Il y avait là des enfants, des adolescents, mais aussi des adultes et même des personnes du troisième âge. Toutes ont un seul et même objectif : se faire recevoir par l'équipe de médecins espagnols.

C'est une mine radieuse qu'affiche Marthe Bassong. Cette mère de famille vient d'être débarrassée d'un mal de dent qui la rongeait depuis des lustres.

Faute de ne pouvoir se payer les soins, la mère de famille souffrait en silence tout en faisant usage des moyens du bord. « J'avais du tartre et des dents cassées infectées par les caries.

J'ai fait le tour de presque tous les hôpitaux de la ville et les coûts du traitement étaient très élevés. On me demandait en moyenne 40 000 F pour soigner une seule dent ! », se souvient-elle. Ce triste souvenir est bien loin derrière Marthe Bassong.

Après avoir déboursé la somme de 3 000 F représentant les frais de consultation, la patiente a bénéficié des soins gratuits de ses sept dents attaquées par les caries. « Quel soulagement ! Je suis vraiment reconnaissante à cette Ong », assure Marthe Bassong.

L'Ong Dentalcoop qui n'est pas à au Cameroun affiche des objectifs ambitieux : soigner plus de 2 000 malades nécessiteux d'ici la fin de la campagne prévue au début du mois de septembre prochain. Une ambition réalisable. Car l'équipe de médecins en place a déjà soulagé plus de 600 patients.

« Nous savons à quel point la prise en charge des affections bucco-dentaires est coûteuse. Et nous souhaitons plus que jamais soigner un grand nombre de malades avant notre départ », confie Alberto Pérez Perro, président de l'Ong Dentalcoop.

Pour le maire de la commune de Yaoundé II, Luc Assamba, il est « souhaitable que les populations évoluent avec un esprit sain dans un corps sain. Ainsi que dans un environnement sain. Nous désirons des gens susceptibles de bien travailler et pour ce faire, il faut être en bonne santé.

C'est dans cette optique que ces médecins espagnols sont venus nous donner un grand coup de main pour résoudre les problèmes de dentition de nos populations. » Les populations de cette commune ont jusqu'à samedi prochain pour profiter de cette opération.

Cameroun

L'ONU à l'épreuve des nationalismes

La 73e Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies s'ouvre ce mardi à New York… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.