16 Août 2018

Sénégal: Neuf pirogues sénégalaises saisies par la Marine Bissau guinéenne

Neuf pirogues appartenant à des pêcheurs sénégalais saisies par la Marine Bissau guinéenne. La révélation est faite par le Président des pêcheurs de Elinkine Abba Diagne qui ne cache pas sa colère à l'image des pêcheurs de la zone de Elinkine, une zone de pêche ou cette affaire alimente toutes les discussions.

Abba Diagne s'insurge contre l'attitude des gardes cite bissau guinéens qui selon lui auraient poursuivi des pêcheurs sénégalais basés à Elinkine jusque dans les eaux sénégalaises « Avant-hier ce sont trois de nos pirogues qui ont été saisies entre le cap skiring et Diembering par les gardes cotes Bissau qui sont venus jusque la pour arraisonner ces pirogues avant de saisir même nos filets.

Ces trois pirogues dont la mienne qui évoluaient dans nos eaux s'ajoutent à six autres arraisonnées par ces mêmes garde côté bissau guinéenne qui se sont même permis de venir récupère nos matériels à bord des pirogues avant de repartir sans être inquiéter » déplore le responsable des pêcheurs qui a du mal à digérer cette situation qui selon lui est récurrente dans la zone . « plus inquiétant et plus frustrant c'est le fait que les guinéens qui nous accusent de défaut de licences de pêche viennent jusque dans nos eaux territoriales.

Nous avons du mal à appréhender les limites de. Nos eaux territoriales ; ce qui laisse une porte ouverte à ces gardes cotes Bissau guinéens qui franchissent comme bon leur mble leur territoire pour nous trouver dans notre pays. », peste le responsable des pêcheurs qui avec un agent des pêches faisait l'inventaire du matériel saisi. Les pécheurs de la zone qui interpellent les autorités sur l'urgence de la mise en place de balises pour les orienter.

« Le problème c'est que nous ne savons pas ou s'arrête nos eaux et on est toujours exposé aux agissements des gardes cotes guinéens », déclare avec dépit le vieux pêcheur. Aujourd'hui les pêcheurs de Elinkine dans le désarroi interpellent les autorités sur cette situation qui entrave considérablement leur activités en mer.

Des pirogues et matériels des pécheurs de la zone de Elinkine aux mains des gardes cotes Bissau guinéens ; la colère enfle chez ces pêcheurs de Elinkine très remontés contre le service des pêches de Ziguinchor qui restent souvent aphones sur de telles situations. Joint par nos soins le chef du service des pêches de Ziguinchor n'a pas voulu se prononcer sur la question se limitant juste à souligner qu'il n'est pas au courant de cette situation pourtant vieille de 48 heures dans sa zone d'intervention.

Ces pêcheurs de Elinkine dans le désarroi lancent un appel aux autorités pour intercéder auprès des autorités Bissau guinéennes et décanter cette situation afin de retrouver leurs pirogues et leur matériels de pêche arraisonnées ces dernières 48 heures par les bissau guinéens .

Une situation qui plonge souvent la pêche dans les eaux troubles surtout que l'absence de produit halieutiques dans nos eaux contraint les pecheurs de la région à évoluer loin des eaux sénégalaises en Guinée bissau voisine ou en Guinée Conakry et parfois même vers la sierra Leone. Des expéditions de pêcheurs qui ne vont pas sans un chapelet de difficultés.

Sénégal

A Dakar, des habitants délogés attendent leur indemnisation

Le président Macky Sall poursuit le plan « Sénégal Emergent » : après… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.