16 Août 2018

Cameroun: Documents de campagne - Les candidats attendus

Circulaires, professions de foi, affiches doivent être soumises à l'approbation de l'organe chargé de l'organisation du processus électoral.

Les neuf candidats retenus pour l'élection du 7 octobre prochain ou leurs mandataires sont attendus au siège d'Elections Cameroon « dans les meilleurs délais », afin de soumettre au visa préalable d'Elecam, leurs documents de campagne.

Il s'agit des circulaires, professions de foi et affiches. Par ailleurs, ces candidats doivent confirmer la couleur, le sigle et le titre choisis pour l'impression de leurs bulletins de vote et de campagne, en vue de l'impression desdits supports.

Pour ce qui du visa préalable d'Elecam sur les documents de campagne, il s'agit d'un processus normal et légal prévu par la loi N°2012/001 du 19 avril 2012 portant Code électoral modifiée et complétée par la loi N°2017/017 du 12 décembre 2012.

En effet, l'article 89, alinéa 1, de la loi sus-évoquée dispose que « le texte des circulaires ou professions de foi et des affiches, signé par le mandataire de la liste, du candidat ou du parti, doit être soumis en double exemplaire au visa préalable d'Elections Cameroon. » Cette disposition permet de veiller sur la qualité du message à diffuser par les candidats.

Car, comme le souligne l'alinéa 3 de cet article, le visa est refusé à tout texte constituant un appel à la violence, une atteinte à l'intégrité du territoire national, à la forme républicaine de l'Etat, à la souveraineté, à l'unité nationale ou une incitation à la haine contre une autorité publique, un citoyen ou un groupe de citoyens.

Il est à noter que lorsqu'un candidat fait établir un document et le distribue en violation des dispositions du Code électoral, il est saisi par l'autorité administrative, sur réquisition d’Élections Cameroon. Et ceci n'exclut pas les poursuites pénales pouvant être engagées contre l'auteur ou les personnes qui l'ont distribué.

Concernant les coûts d'établissements de ces circulaires, professions de foi ou affiches, ils sont supportés par les candidats ou les partis qui présentent ces candidatures. Ces documents, à la lumière de l'article 87 du Code électoral, sont établis sur papier de la couleur retenue pour le candidat ou le parti.

Ils devront porter le sigle qui a été retenu pour l'impression des bulletins de vote. Mais pour l'établissement des bulletins de vote et de campagne, le coût est assuré par la direction générale d’Élections Cameroon.

Cameroun

L'ONU à l'épreuve des nationalismes

La 73e Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies s'ouvre ce mardi à New York… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.