16 Août 2018

Congo-Brazzaville: rts martiaux - Juste Désiré Mondélé rassemble les jeunes autour du judo

A travers la première édition de " L'Open judo vac", le député de Ouenzé 1 a souhaité forger les valeurs d'unité, de fraternité entre les judokas venus de tous les coins de Brazzaville.

« Cette jeunesse ne demande qu'à se rassembler autour des valeurs nobles que véhicule le judo », a indiqué Juste Désiré Mondélé à l'ouverture de la compétition, récemment à Brazzaville, au gymnase Etienne-Monga. Il a, par ailleurs, souligné que tous les acteurs du judo congolais ont été impliqués dans l'organisation de la première édition de " L'Open judo vac". Une bonne nouvelle lorsqu'on sait que la famille du judo congolais est jusque-là rongée par des conflits internes au point où le ministère des Sports et de l'éducation physique a fini par mettre en place un comité de gestion de crise. L'initiative de Juste Désiré Mondélé prêchant l'unité et la fraternité dans ce milieu est donc tombée à pic.

Sur les tatamis, environ trois cents athlètes ont rivalisé d'ardeur sous les ovations du public qui a massivement répondu à ce rendez-vous sportif. Sept catégories ont été retenues en version masculine et quatre en version féminine. Chez les messieurs, Jules Memba a remporté la médaille d'or dans la première catégorie. Destin Baniakina (deuxième catégorie) et Jospin Kamizélé (troisième catégorie) ont fait autant. L'une des finales les plus attendues de cette première édition de "L'Open judo vac" a été celle ayant opposé Junior Ithiéré à Dasty Kouboba. Les deux athlètes sont des figures de proue du judo au plan national.

Pour cette finale, le suspense n'a pas duré longtemps. Après une immobilisation de Junior Ithiéré sur son adversaire qui a eu du mal à se relever, le corps arbitral a décidé d'arrêter le combat alors que Dasty Kouboba se croyait capable de se battre jusqu'au bout. Mécontent de la décision de l'arbitrage, l'athlète s'est agité avant de reprendre ses esprits. « Normalement, les arbitres devraient me demander si j'étais capable de continuer le combat ou pas. C'est à partir de ma réponse qu'ils devraient décider. J'ai mal digéré le fait qu'ils ont arrêté le combat sans demander mon avis », a déclaré le judoka. Ainsi, Junior Ithiéré a décroché la médaille d'or dans cette catégorie.

Par ailleurs, Berniche Lefa s'est imposé dans la 5e catégorie, Papou Sangara a fait autant dans la 6e. Dans la 7e catégorie, Déo Gracias Ngokaba a renversé son adversaire, Bonheur Mandzimba, en moins de vingt-six secondes. Le vainqueur, rappelons-le, est médaillé de bronze aux onzièmes Jeux africains, plusieurs fois champion du Congo dans la catégorie des +100kg. Il a disputé les Jeux Olympiques en 2016 au Brésil. Par rapport à cette compétition, il n'a pas dissimulé sa satisfaction. « Je suis content de ma victoire. Je salue l'initiative de l'honorable Juste Désiré Mondélé d'avoir pensé à la jeunesse sportive nationale à travers cet Open qui est très important pour notre mise en jambes », a indiqué Déo Gracias Ngokaba.

Selon Juste Désiré Mondélé, il faut croire en ces jeunes athlètes qu'il juge talentueux. « Je salue les athlètes qui ont passé un moment de communion, d'amitié et de fraternité. Ces judokas, nos champions de demain, ont besoin de compétition pour faire retentir notre hymne national dans de grands rendez-vous sportifs internationaux notamment », a-t-il indiqué avant de souligner qu'il ne s'arrêtera pas là. La deuxième édition " L'Open judo vac" aura lieu.

Congo-Brazzaville

Malgré les progrès réalisés, toujours pas d'aide du FMI

Une délégation du Fonds monétaire international est repartie de Brazzaville sans annoncer d'accord… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.