16 Août 2018

Afrique: Ghana, Nigéria - Deux fédérations en crise menacées par la FIFA

L'épée de Damoclès d'une suspension place sur les fédérations de football du Ghana et du Nigeria. Dans un courrier adressé à ces deux pays, la FIFA (Fédération internationale de football association) annonce des sanctions prochaines si ce qu'elle appelle par des ingérences politiques ne sont pas levées.

Au Ghana, c'est l'annonce de la dissolution par l'Etat de la Fédération depuis l'éclatement des révéleations du journaliste Anas Aremeyaw qui fait réagir l'instance mondiale. La FIFA indique que sa commission d'éthique avait ouvert une enquête à son encontre, et a provisoirement suspendu Kwesi Nyantakyi, le président de la GFA. Ainsi les autorités devront suspendre leur procédure de dissolution avant le 27 août, sous peine de sanctions.

Au Nigeria, la crise couve depuis 2014 et l'élection d'Amaju Pinnick. Désormais membre du Comité exécutif de la CAF, l'administrateur est chahuté par son challenger de l'époque Chris Giwa qui a envahi depuis des semaines les locaux de la NFF.

Ghana

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.