17 Août 2018

Cameroun: Fête de la Tabaski - Un buffet œcuménique en apothéose

Nul doute qu'il y aura abondamment du mouton au menu. Le 21 ou le 22 août 2018, jour de la fête de la Tabaski, principale fête religieuse chez les musulmans coïncide avec la tenue de la deuxième édition d'une initiative qui creuse son sillon au sein du landernau social camerounais.

En effet, l'Association solidaire de la vocation islamique du Cameroun (Assovir) organise un buffet œcuménique le jour même de la fête du sacrifice au Club du Port autonome de Douala sis à Bonanjo Douala sous le haut parrainage du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Ivaha Diboua.

Selon le président de l'Assovic, Fessal Mounir, «notre objectif premier consiste à réunir autour d'un même buffet des autorités administratives, les forces vives, les couches sensibles et démunies, pour ainsi traduire de manière pratique, le concept du vivre-ensemble qui renforce l'option d'indivisibilité de notre pays à l'heure où nous connaissons une situation de crise sociale dans les régions du Sud-ouest et Nord-ouest».

Pour cette autre édition, une thématique dont la déclinaison est révélatrice des enjeux. «Contribution de la fête du sacrifice à la lutte contre les inégalités sociales et consolidation du multiculturalisme et du vivre ensemble au Cameroun».

Plus de cinq cents personnes attendues pour partager et communier en jetant aux orties les clivages, les différences politiques, idéologiques, religieuses, tribales. Une seule chapelle, celle de l'humain pour magnifier le sens du communautarisme et de l'acceptation de l'autre.

Il s'agira dans une stricte dimension, de manger en famille, de célébrer la fête du mouton en regardant de temps à autre un concert de musique religieuse, pour permettre à la communauté musulmane de vivre de manière religieuse cette fête du sacrifice sans verser dans les déviances et envahir les milieux mondains ou en se délectant des performances scéniques de jeunes gens. Autant dire que les convives ne se tourneront point le pouce.

Cameroun

La sœur de l'opposant John Fru Ndi enlevé en zone anglophone

La sœur de l'opposant camerounais John Fru Ndi, président du Social Democratic Front (SDF), a… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.