17 Août 2018

Cameroun: Possible long week-end

La fête du sacrifice se célébrant le mardi 21 août prochain, la journée de lundi pourrait également être déclarée fériée.

Le week-end qui s'annonce risque fort de se prolonger jusqu'au 21 août prochain, pour la célébration de la fête de la Tabaski. La date de celle-ci a été déterminée et indiquée au public par un communiqué du porte-parole de la Commission nationale du croissant lunaire du Cameroun, Imam Aboubakar Abdoulahi le 13 août dernier.

« L'Aïd Al Kebir ou fête du sacrifice sera célébrée le mardi 21 août 2018 au Cameroun, lendemain du lundi 20, jour de la station du Mont Arafat pour les pèlerins du Hadj 2018 », indique ledit communiqué.

Dans cette mouvance précisément, l'on devrait aboutir à deux jours fériés successifs lundi 20 et mardi 21 août selon l'esprit de la loi n°76/8 du 8 juillet 1976 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°73/5 du 7 décembre 1973, fixant le régime des fêtes légales au Cameroun.

Le déclenchement de mécanisme reste cependant sous-tendu par la signature d'un arrêté présidentiel. La loi sus-évoquée stipule en effet en son article 4, que « la veille ou le lendemain d'une fête légale peut-être, selon les cas, déclaré férié par arrêté du président de la République lorsque la fête est considérée et célébrée un vendredi ou un mardi. » La fête de la Tabaski tombant un mardi, certains Camerounais croisent les doigts et attendent.

Cameroun

L'ONU à l'épreuve des nationalismes

La 73e Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies s'ouvre ce mardi à New York… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.