17 Août 2018

Sénégal: Kaolack - Bassirou Kébé justifie sa transhumance

Le nouveau coordonnateur national de «Ligguey Sunu Reew», un mouvement installé hier, jeudi 16 août, dans la capitale du Saloum, Bassirou Kébé récemment nommé au poste de conseiller technique auprès du président Macky Sall, a confié que rien que la nouvelle loi sur la modernisation des daaras, adoptée en conseil des Ministres suffirait largement pour les pousser en tant que militants des droits de l'enfant à soutenir désormais la politique du président Macky Sall.

Selon lui, cette loi, de par son caractère, influencera sur la volonté de prendre en charge de façon inclusive des enfants de ce pays et ; «nous, en nos qualités de défenseurs des droits de l'enfant, nous ne pouvons que nous en réjouir».

Elucidant toutefois les raisons de son départ du PDS, le responsable de la Keur Madiabel a soutenu : «nous étions tous militants au Parti Démocratique Sénégalais (Pds).

Nous avons tous travaillé pour porter le président Wade au pouvoir. Nous avons ensuite poursuivi la même dynamique, et malgré la cuisante défaite que nous avons subie en 2012, nous avons continué à bosser dur.

Mais lors qu'en un moment donné nous avons senti que Karim Wade, pour des raisons bien connues (sic), ne peut plus devenir notre candidat ; et qu'en route, nous avons croisé des choix contradictoires, nous nous sommes tout bonnement retirés ».

Le Ministre des Sports Matar Bâ qui représentait le président Macky Sall dans cette rencontre, à laquelle participaient les députés Dié Mandiaye Bâ, Mouhamed Sow alias Malaw et de nombreux autres responsables politiques et administratives de la région, propose ainsi une solidarité inclusive au sein des différentes instances, car «autant le mouvement «Ligguey Sunu Reew que les efforts consentis ça et là parmi les responsables, nous travaillons tous pour un objectif commun : celui d'élire le président Macky Sall dés le premier tour de la présidentielle de Février prochain».

Sénégal

Des militaires français impliqués dans une rixe à Dakar

Au Sénégal, cinq militaires français basés à Dakar sont directement liés… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.