17 Août 2018

Algérie: Lieux saints - Recul du nombre de consultations durant les 20 jours par rapport à la saison écoulée du Hadj

La Mecque — Le nombre de consultations enregistré durant les 20 jours de la saison du Hadj 2018 a connu une baisse par rapport à la même période de la saison écoulée, a indiqué, jeudi, le président de la délégation médicale de la Mission algérienne du hadj, Dr. Rabah Hamana.

Dr. Hamana a indiqué à l'APS que le nombre de consultations enregistrées durant les 20 jours du hadj 2018 s'est élevé à 8500 consultations contre 15.000 consultations enregistrées durant la même période de la saison écoulée, soit un recul de 42%.

Détaillant la nature des 8500 consultations enregistrées, le responsable a fait état de 2310 pansements, 191 interventions au niveau des hôtels, en sus de 30 cas de transfert vers les hôpitaux saoudiens.

M. Hamana a expliqué cette baisse par la conscience des hadjis algériens et leur respect des consignes et orientations qui leur ont été données en Algérie.

Algérie

Masterclass HEC Paris à Alger - L'école de commerce réaffirme son ambition au Maghreb en mobilisant le tissu économique algérien

Alger, le 25 septembre 2018 - HEC Paris Executive Education, en partenariat avec Business France,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.