17 Août 2018

Ile Maurice: Faites l'amour, pas la guerre

Disputes conjugales et bonne santé ne font pas bon ménage. Saviez-vous que les couples mariés qui se disputent souvent, et violemment, sont plus à risque de déveloper le syndrome de l'intestin perméable ? C'est du moins ce que révèle une récente étude publiée dans le journal scientifique Psychoneuroendocrinology.

Tout d'abord, qu'est-ce que le syndrome de l'intestin perméable ? Il s'agit d'une maladie qui fait que la paroi muqueuse de l'intestin grêle devient poreuse. Permettant ainsi aux toxines, entres autres, de pénétrer directement dans le sang.

Et selon l'étude, dont l'auteure principale est Janice Kiecolt-Glaser, de l'université de l'Ohio, cette maladie serait favorisée par les fréquentes disputes conjugales. «Nous pensons que la détresse conjugale quotidienne - du moins pour certaines personnes - causent des changements dans l'intestin qui favorisent les inflammations et potientiellement, les maladies», dit-elle.

L'équipe de scientifiques est arrivée à cette conclusion après avoir étudié 43 couples mariés qui sont en bonne santé. Ils les ont interrogés sur leur relation et, par la suite, les ont encouragés à discuter et résoudre un conflit à même de susciter des disputes.

Ces échanges ont été enregistrés. Par la suite, les scientifiques ont comparé les tests sanguins des couples effectués avant et après la dispute. Il s'est ainsi avéré que les couples qui ont démontré le plus d'hostilité avaient des marqueurs plus élevés les prédisposant au syndrome de l'intestin perméable.

Qui plus est, la présence de ce syndrome était plus marquée chez les couples hostiles dans leurs interactions l'un avec l'autre ainsi que les époux souffrant de dépression ou de sautes d'humeur.

Ile Maurice

Les PME sont essentielles pour libérer le potentiel économique de l'Afrique australe, déclare le Ministre mauricien

Pointe aux Piments, Maurice, le 20 septembre 2018 (CEA) - La Communauté de développement de… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.