17 Août 2018

Angola: La diaspora congolaise devra ruser pour voter à la présidentielle

C'est l'une des plus importantes diasporas congolaises au monde, la diaspora d'Angola. Leur pays d'adoption a accueilli cette semaine un mini-sommet consacré au processus électoral en RDC mais la plupart d'entre eux ne pourront pas voter à la présidentielle de décembre. Contrairement à ce qui avait été annoncé, la Commission électorale a finalement renoncé en juin à enrôler les Congolais de l'étranger, officiellement, faute de temps et de moyens.

Dans un café du quartier « Mart » à Luanda, l'un de ceux où les Congolais aiment se retrouver pour parler politique, Sosthène, un Kasaïen de 48 ans ici depuis 10 ans, pense encore qu'il pourra voter à la présidentielle de décembre. « Moi j'ai été à l'ambassade, on m'a enregistré avec ma femme, on nous a dit qu'il fallait attendre les gens de la Céni, qu'ils allaient appeler pour nous enregistrer », explique-t-il.

A ses côtés, Roger partage la déception de son compatriote. « C'est pas normal, il faut que le gouvernement puisse régler la situation ».

Mais certains s'attendaient à ce scénario et ont anticipé, comme Zacharie, qui a pu faire l'aller-retour au Congo et aller s'enrôler. « Je me suis enrôlé dans la province du Congo central. Comme c'est proche de l'Angola, je suis allé là-bas pour m'enrôler. J'y ai retrouvé beaucoup de gens qui venaient de l'Angola et d'autres pays frontaliers de RDC ».

Combien ont opté pour cette ruse ? Difficile à dire. La pratique est en tout cas encouragée par Edouard Kabuayi Tshiaka, représentant local du parti d'opposition UDPS. « Nous nous préparons pour mobiliser nos compatriotes d'aller s'enrôler massivement au pays et puis attendre le jour du scrutin voir comment nous pouvons nous déplacer pour aller voter », détaille-t-il.

Pour l'opposant, en écartant la diaspora du vote, Kinshasa cherche à se débarrasser d'un électorat réputé hostile au pouvoir.

Angola

Création d'un visa de l'investisseur

Le Conseil des ministres a approuvé jeudi, à Luanda, la proposition de loi du nouveau régime… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.