16 Août 2018

Niger: "Le Niger a tout intérêt à combattre l'émigration clandestine"

Interview avec Mahamadou Issoufou, le président du Niger. Celui-ci a expliqué qu'il coopère avec les Européens dans la lutte contre l'immigration clandestine pour des raisons humanitaires et sécuritaires.

Une entrevue entre deux dirigeants qui s'apprécient et au cours de laquelle la chancelière a renouvelé son soutien au président nigérien. Le Niger, un pays de transit pour les migrants africains visant l'Europe.

Récemment lors d'une visite dans le pays, le président du Parlement européen, Antonio Tajani assurait toutefois que "le flux de migrants transitant par le Niger vers la Libye et l'Europe a chuté "de plus de 95%" entre 2016 et 2017.

Selon lui "en 2016, 330.000 personnes ont traversé le Niger pour se rendre dans l'Union en passant par la Libye. En 2017, ils étaient moins de 18.000 et, en 2018, environ 10.000". L'UE qui apporte déjà son appuie doit "continuer à soutenir" le Niger.

Notre correspondant dans la capitale allemande, Julien Mechaussie, a pu rencontrer Mahamadou Issoufou au lendemain de cette rencontre.

Ce dernier a expliqué qu'il a accepté de coopérer étroitement avec les Européens dans la lutte contre l'immigration clandestine pour des raisons humanitaires et sécuritaires.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter le président du Niger Mahamadou Issoufou, qui annonce par ailleurs durant l'entretien qu'il ne briguera pas de troisième mandat, conformément à la constitution nigérienne.

Niger

Les enseignants des universités en colère

Cela fait pratiquement trois mois que les enseignants observent une grève qui paralyse l'enseignement… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.