17 Août 2018

Congo-Brazzaville: Message à la nation du 15 août - L'Adhuc estime que le président de la République n'a pas été profond

Réagissant au discours du chef de l'Etat prononcé la veille de la célébration de la fête de l'indépendance, l'Association pour les droits de l'homme et l'univers carcéral (Adhuc) a indiqué, le 16 août à Brazzaville, que les préoccupations de la population n'ont pas été prises en compte.

« Nous avons suivi le discours du chef de l'Etat, malheureusement ce dernier ne nous a renvoyé qu'à son discours de 2017. On pensait que le président de la République devait revenir sur la situation de Chacona pour rassurer les parents des victimes, présenter les condoléances à ces derniers. Malheureusement, le chef de l'Etat est passé outre cette situation qui nous a écœuré en tant que défenseurs des droits de l'homme », a déclaré Loamba Moké.

Pour ce dernier, le président de la République n'a pas abordé les problèmes fondamentaux de la population. « Il y a beaucoup de maux qui minent notre pays en ce moment. La population est en difficulté au plan économique et ce discours devait être le moment de rassurer les Congolais sur leur avenir, sur la production alimentaire et autres situations. Malheureusement ce qui n'a pas été le cas », a-t-il conclu.

Congo-Brazzaville

Jordi Mboula - « Je suis patient, je sais que les bonnes choses arrivent... »

Quelques heures avant son match amical face à l'AJ Auxerre, le Cercle Bruges de Jordi Mboula s'entrainait au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.