17 Août 2018

Congo-Brazzaville: Message à la nation du 15 août - L'Adhuc estime que le président de la République n'a pas été profond

Réagissant au discours du chef de l'Etat prononcé la veille de la célébration de la fête de l'indépendance, l'Association pour les droits de l'homme et l'univers carcéral (Adhuc) a indiqué, le 16 août à Brazzaville, que les préoccupations de la population n'ont pas été prises en compte.

« Nous avons suivi le discours du chef de l'Etat, malheureusement ce dernier ne nous a renvoyé qu'à son discours de 2017. On pensait que le président de la République devait revenir sur la situation de Chacona pour rassurer les parents des victimes, présenter les condoléances à ces derniers. Malheureusement, le chef de l'Etat est passé outre cette situation qui nous a écœuré en tant que défenseurs des droits de l'homme », a déclaré Loamba Moké.

Pour ce dernier, le président de la République n'a pas abordé les problèmes fondamentaux de la population. « Il y a beaucoup de maux qui minent notre pays en ce moment. La population est en difficulté au plan économique et ce discours devait être le moment de rassurer les Congolais sur leur avenir, sur la production alimentaire et autres situations. Malheureusement ce qui n'a pas été le cas », a-t-il conclu.

Congo-Brazzaville

FFJ redoute le pire pour les journalistes et les médias à l'approche des élections

L'ONG invite les autorités à garantir l'exercice de la liberté de la presse et à rassurer… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.