Afrique de l'Ouest: Un nouveau système pour la collecte de l'eau de pluie au profit des pays du Sahel

ALGER - Un programme pour l'amélioration de la collecte de l'eau et la sécurité alimentaire dans les pays du Sahel a été initié par l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a annoncé l'institution onusienne sur son site web.

Intitulé "un million de citernes pour le Sahel", ce programme a pour objectif de promouvoir et faciliter la mise en place de dispositifs de collecte et de stockage d'eau pluviale pour les communautés vulnérables afin de permettre à des millions de personnes au Sahel d'accéder facilement à l'eau potable, expliquent les initiateurs de ce programme.

A travers cette initiative intégrée, les populations devraient accéder à l'eau et de disposer d'un surplus pour renforcer leur production agricole familiale, d'améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle et de renforcer leur résilience.

Cette initiative s'inspire du «Programme 1 million de citernes» mis en œuvre au Brésil à travers le programme «Faim Zéro», précise la FAO.

Le programme qui consiste à former des communautés et des partenaires locaux pour l'autonomisation, profite aux communautés rurales vulnérables dans les régions arides et semi-arides affectées par les chocs climatiques, et en particulier les femmes.

En 2017-2018, le Sénégal, la Gambie, le Cabo Verde, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad ont été identifiés comme pays pilotes, sur la base de leur cadre de programmation pays.

Pour souligner l'urgence de ce programme, la FAO a rappelé qu'au Sahel, le changement climatique accentue l'irrégularité des pluies et les chocs climatiques, tels que les sécheresses répétées et les inondations.

Les conséquences sont désastreuses pour les ménages ruraux les plus pauvres, qui peinent à y faire face et voient leur vulnérabilité s'accentuer.

Les femmes sont généralement les plus touchées. De ce fait, les initiateurs de ce programme ont considéré que la gestion efficace et durable des ressources en eau est plus que jamais une priorité pour améliorer la résilience des communautés vulnérables.

L'institution onusienne affirme enfin que cette initiative "innovante" vise à introduire des systèmes simples et rentables de collecte et de stockage de l'eau de pluie au niveau communautaire, ce qui devrait avoir des impacts positifs en termes de sécurité alimentaire, d'activités agricoles et de nutrition pour les bénéficiaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique de l'Ouest

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.