18 Août 2018

Angola: Le CNVOT évalue l'étude sur l'amélioration du trafic routier à Luanda

Luanda — Le Conseil National de Route et Planification du Trafic (CNVOT) a analysé vendredi à Luanda une étude qui identifie les facteurs qui entravent la circulation routière et provoquent des accidents dans la capitale du pays, et a é également indiqué des solutions pour améliorer le trafic à Luanda.

Le rapport d'étude présenté au cours d'une réunion présidée par le vice-président de la République, Bornito de Sousa, a également identifié les routes à grande circulation et d'embouteillage, les zones les plus affectées par les accidents de la route.

Le document présente les mesures et actions en cours et à mettre en œuvre en vue d'améliorer la circulation routière dans la ville de Luanda.

À l'occasion, le gouverneur de Luanda, Adriano Mendes de Carvalho, a reconnu le chaos dans le trafic et a souhaité que les voies secondaires tertiaires soient récupérées le plus vite possible pour qu'il y ait des voies alternatives.

Il a, par ailleurs, promis pour la prochaine semaine le changement de sens de circulation de certaines voies afin de faciliter la circulation routière dans la capitale du pays en vue de mettre un terme aux embouteillages comme par exemple au rond point de Maianga.

D'après lui, l'idée est de donner plus d'harmonie et de confort aux automobilistes et a appelé à la discipline dans la conduite.

Finalement, il a promis plus d'efforts pour l'illumination et a sollicité la collaboration de la population et des organes de communication sociale dans la dénonciation des cas de vandalisme de biens publics.

Angola

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.