19 Août 2018

Mali: Présidentielle - La Cocem s'interroge sur les résultats dans un rapport

La Cour constitutionnelle malienne doit annoncer les résultats officiels de la présidentielle, en principe, lundi 20 août à 10h TU. Selon les résultats provisoires donnés jeudi dernier, IBK l'emporte avec 67,2% des suffrages contre 32,3% pour Soumaïla Cissé, qui a déposé un recours devant les Sages. Ces derniers ont 24 heures pour se prononcer. En attendant, la Coalition pour l'observation citoyenne des élections au Mali (Cocem) a publié son rapport sur le second tour de l'élection et s'interroge sur les résultats, notamment dans près de 400 bureaux de vote.

Le rapport de la Cocem est basé sur les résultats publiés, jeudi, par le ministère de l'Administration territoriale. L'organisation félicite le gouvernement pour avoir publié les résultats, bureau de vote par bureau de vote, comme elle le demandait, mais le rapport souligne quand même que les « incohérences » relevées au premier tour sont également présentes au second tour « à une échelle plus conséquente », et notamment dans 393 bureaux acquis, selon la Cocem, à Ibrahim Boubacar Keïta et où il aurait obtenu 100% des voix.

Pour Fatoumata Sékou-Dicko, de la Cocem, ces bureaux à 100% sont une source d'interrogation. « Il est important que l'on puisse l'expliquer un peu, pour la compréhension. C'est peut-être explicable mais, en l'état, nous ne disposons pas d'éléments pour l'expliquer. C'est pourquoi nous avons demandé aux autorités compétentes, peut-être au niveau local, qui ont supervisé tout cela, de voir quelles explications ils peuvent fournir. Les autorités de Bamako sont en contact direct avec les autorités, au niveau local, et il y a peut-être une explication que les gens peuvent donner et qui peut contribuer à apaiser les appréhensions des uns et des autres », a-t-elle précisé à RFI.

A la question de savoir quel type de preuve pourraient-ils apporter, Fatoumata Sékou-Dicko souligne que la Cocem n'est pas du tout outillée, pour le moment, pour aller dans un sens comme dans l'autre mais « pour le moment, ce qui est sûr, c'est que, a priori, 100%, cela peut dépasser l'entendement », a-t-elle ajouté.

Mali

Une dizaine de militants de l'opposition passe le week-end en détention

Au Mali, plus d'une dizaine de militants de l'opposition sont toujours en garde à vue au commissariat du Ier… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.