19 Août 2018

Burkina Faso: Foire aux petits ruminants à Kaya - Une tribune d'affaires à l'approche de la tabaski

Kaya, capitale de la région du Centre-Nord, a abrité du 17 au 19 août 2018 une foire régionale de mise en relation commerciale des chaînes de valeur des petits ruminants et de la volaille locale. Organisée à l'orée de la fête de Tabaski par la Chambre régionale d'agriculture (CRA) grâce à l'appui du projet « Résilience et croissance économique dans le Sahel-Croissance accélérée » (REGIS-AG), financé par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et d'autres partenaires tels que REGIS-ER, la direction régionale des Ressources animales et halieutiques, la FAO et l'ONG Tree Aid, cette 4e édition a été couplée à une exposition de produits forestiers non ligneux.

Mis en œuvre au Burkina Faso et au Niger par le programme « Cultivons de nouvelles frontières agricoles » (CNFA), en consortium avec d'autres organisations internationales et nationales, le projet de Résilience et croissance économique dans le Sahel-Croissance accélérée (REGIS-AG), est financé par l'USAID pour une période de cinq ans (2015-2019).

Il vise à améliorer les revenus des familles et des communautés vulnérables et à renforcer leur résilience aux chocs (les sécheresses, les conflits et les crises économiques) en améliorant la compétitivité des chaînes de valeur du niébé, des petits ruminants et de la volaille dans les zones agropastorales marginales, tout en favorisant une plus grande implication des femmes.

Les différents appuis du projet ont permis aux bénéficiaires des régions qu'il couvre d'atteindre une capacité d'offre appréciable. Cependant, des problèmes liés à la commercialisation sur les plans national et international freinent le développement des filières.

La création de débouchés commerciaux est donc indispensable pour une rentabilisation des efforts des petits producteurs. C'est pourquoi REGIS-AG et ses partenaires conjuguent leurs efforts depuis 2015 en vue de promouvoir les chaînes de valeur des petits ruminants et de la volaille et de faciliter l'accès des acteurs concernés aux marchés nationaux et internationauxparl'organisation de foires dans plusieurs localités du Burkina Faso.

C'est dans cette optique que s'inscrit l'organisation, à l'orée de la fête de Tabaski, d'une foire aux petits ruminants et à la volaille locale dans la ville de Kaya.

L'objectif global de créneau d'affaires commerciales en faveur des acteurs est de soutenir l'effort des pouvoirs publics, l'interprofession des éleveurs et la Chambre régionale d'agriculture (CRA) du Centre-Nord afin qu'elles s'approprient l'activité et la pérennisent.

Outre le renforcement des efforts fournis par les producteurs au niveau de leurs fermes et de leurs groupements, l'initiative des projets de l'USAID (REGIS-AG et REGIS-ER) et de leurs partenaires vise à offrir aux producteurs l'opportunité de découvrir des races prisées de petits ruminants et des innovations techniques telles que les techniques d'embouche, d'amélioration génétique des animaux et celles commerciales comme la vente au poids, la vente groupée, la vente par correspondance et la production contractuelle.

L'exposition des produits forestiers non ligneux grâce au partenariat avec l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et l'ONG Tree Aid constitue une innovation à cette édition.

Intervenant à la cérémonie d'ouverture, le maire de Kaya, Boukaré Ouédraogo, s'est réjoui de la tenue de cette rencontre foraine dans la cité des cuirs et des brochettes au koura koura.

Le président de la CRA, Adama Kinda, a, au nom des acteurs des 3 provinces de la région (Bam, Namentenga et Sanmatenga), traduit sa reconnaissance à l'ensemble des partenaires techniques et financiers qui appuient la structure dans l'organisation des foires.

Il a appelé les agriculteurs et les éleveurs de la région à s'investir pleinement pour une saison pluvieuse apaisée. Le représentant de l'USAID, Modibo Traoré, a félicité les populations bénéficiaires qui, à travers leur organisation et leur participation massive, prennent leurs responsabilités pour assurer leur propre développement.

Livrant le discours d'ouverture du ministre des Ressources animales et halieutiques, le gouverneur du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo, a assuré que le département en charge de l'élevage travaillerait à accompagner et à pérenniser cette initiative qui constitue désormais un rendez-vous de référence en matière de commercialisation de petits ruminants et de volaille.

Burkina Faso

Kemi Seba lance les «Tribunaux populaires» ce 17 novembre 2018 à Ouagadougou

Après avoir secoué l'Afrique francophone sur les questions relatives au manque de souveraineté… Plus »

Copyright © 2018 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.