19 Août 2018

Afrique du Sud: Un scarabée venu d'Asie menace la forêt urbaine de Johannesburg

Photo: Daily News
Tallest tree in Africa.

En Afrique du Sud, la forêt urbaine de Johannesburg est menacée. Plusieurs milliers d'arbres sont en train de mourir. L'origine de ce désastre écologique est un minuscule scarabée, venu d'Asie, et sa présence pourrait bien avoir des conséquences sur le quotidien des habitants de la métropole sud-africaine.

Le scarabée pénètre dans l'écorce des arbres. Le problème est que ces scarabées viennent d'Asie et les arbres sud-africains ne produisent pas de résistances naturelles contre le champignon dont l'animal est porteur, ce qui constitue une menace pour l'écosystème.

« Même si beaucoup de ces arbres sont exotiques, ils jouent un rôle très important pour l'environnement, l'écosystème et l'amélioration du cadre de vie. Ils permettent de modérer le niveau des températures ainsi que le niveau de pollution », explique Trudy Paap, spécialiste des pathologies forestières, à l'Université de Pretoria.

D'après la chercheuse, la présence de ce scarabée asiatique, en Afrique du Sud, est une conséquence directe de la mondialisation. Il serait arrivé à Johannesburg par le biais du transport de marchandises. Pour l'instant, aucune solution n'a été trouvée pour prévenir les dommages causés par le scarabée.

« Nous travaillons le ministère de l'Agriculture pour essayer des produits chimiques. Le problème, c'est que ce type de traitements n'est pas vraiment bon marché... », ajoute-t-elle.

La ville de Johannesburg compte 6 à 10 millions d'arbres. Les scientifiques ne sont pas encore en mesure d'évaluer combien ont été infectés, mais selon eux, les perspectives pour la métropole sont sombres.

Afrique du Sud

Cyril Ramaphosa répond aux accusations de la médiatrice

Lors d'une allocution, le président est revenu sur les accusations de la médiatrice de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.