16 Août 2018

Cameroun: Gendarmerie nationale -

Les 14 et 15 août 2018, Galax Yves Landry Etoga est allé prendre contact avec ses services implantés dans cette région.

Tout a commencé par une visite de courtoisie au gouverneur de la région de l'Extrême-Nord le mardi 14 août. Pendant une trentaine de minutes, Midjiyawa Bakari et son hôte ont fait le tour du climat sécuritaire de la région de l'Extrême-Nord.

Occasion pour le gouverneur de saluer les efforts que les hommes placés sous les ordres du secrétaire d'Etat à la Défense chargé de la gendarmerie nationale déploient avec professionnalisme en vue du maintien de la paix et la sécurité dans la région de l'Extrême-Nord qui, il faut le rappeler, a souffert des affres de la secte terroriste Boko Haram.

Par la suite, Galax Etoga a commencé la visite de terrain proprement dite. Première halte, le poste de commandement de la 4e Région de gendarmerie. Ici, le SED et sa suite sont reçus par le général de brigade Pierre Louba Zal.

Visite guidée de cette unité de commandement, puis séance de travail à huis clos. Même rituel dans toutes les structures que le secrétaire d'Etat à la Défense chargé de la gendarmerie visitera par la suite dans la ville de Maroua.

Il s'est rendu tour à tour à la brigade de recherches, à la brigade terre de Dougoï, à la légion de gendarmerie, à la compagnie de gendarmerie, au foyer de la gendarmerie, au Groupement permanent d'intervention de la gendarmerie nationale (GPIGN), au groupe d'escadron N°3 et au peloton routier motorisé.

Partout où le SED est passé, il a accordé une attention particulière à l'entretien des locaux. La séance de travail qu'il a eue avec ses collaborateurs lui a permis de recueillir les principales préoccupations du personnel en service à la 4e Région de gendarmerie à Maroua.

C'est au cours du repas de corps offert en soirée au Cercle municipal de Maroua qu'on apprendra du général de brigade Pierre Louba Zal que le SED a recommandé au personnel en service à la 4e Région basée à Maroua de ne ménager aucun effort pour « assurer au mieux l'échéance électorale à venir, c'est-à-dire l'élection présidentielle ».

Galax Etoga et ses collaborateurs se sont envolés le lendemain 15 août pour Kousseri pour la suite de sa visite.

Cameroun

L'ONU à l'épreuve des nationalismes

La 73e Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies s'ouvre ce mardi à New York… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.