L'ancien Secrétaire général Kofi Annan est mort à 80 ans

18 Août 2018

Kofi Annan était une force directrice pour le bien. C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris son décès. À bien des égards, Kofi Annan était l'Organisation des Nations Unies. Il a gravi les échelons pour mener l'Organisation dans le nouveau millénaire avec une dignité et une détermination sans pareil.

Comme beaucoup d'autres, j'étais fier d'appeler Kofi Annan mon ami et mentor. J'ai été profondément honoré de sa confiance quand il m'a choisi comme Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés sous sa direction.

Il est resté quelqu'un à qui je pouvais toujours demander conseil et qui savait partager sa sagesse - et je sais que je n'étais pas seul. Il a fourni aux gens du monde entier un espace de dialogue, un lieu de résolution de problèmes et un chemin vers un monde meilleur. En ces temps difficiles et turbulents, il n'a jamais cessé de travailler pour donner vie aux valeurs de la Charte des Nations Unies. Son héritage restera une véritable inspiration pour nous tous.

Mes sincères condoléances à Nane Annan, leur famille bien-aimée, et à tous ceux qui pleurent la perte de ce fier fils d'Afrique qui est devenu un champion mondial de la paix et de l'humanité tout entière.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.