20 Août 2018

Sénégal: Sédhiou - Arrêt des travaux de construction du stade municipal

Plusieurs dizaines de jeunes membres du mouvement sportif de la commune de Sédhiou et pratiquants de football ont pris part, avant-hier samedi, à un sit-in contre l'arrêt, depuis près de trois ans, des travaux de construction du stade municipal. Ils soutiennent le boycott du championnat national populaire («navétanes») jusqu'à ce que le chantier leur soit livré.

C'est en avril 2015 que le coup d'envoi des travaux de construction du stade municipal de Sédhiou a été donné. Le chantier devrait durer 7 mois c'est-à-dire à la fin de la même année 2015. Deux ans et deux mois se sont écoulés et le stade reste toujours un chantier abandonné.

Entre orgueil et coup de colère, les jeunes ont brandi des cartons rouges et à l'Etat et aux entrepreneurs, boycotté les «navétanes» mais sans jamais obtenir de suite favorable.

Aujourd'hui, une bonne partie du mouvement sportif s'est à nouveau détaché du lot pour boycotter le championnat et exiger l'achèvement des travaux de construction du stade municipal.

Arona Kempes Sadio, le porte-parole du jour a déclaré que «le moment est plus que jamais actuel d'interpeller l'Etat du Sénégal sur la stagnation des travaux de construction de ce stade.

Nous avons le droit de disposer d'un stade comme c'est le cas ailleurs. Sédhiou est un terreau d'incubation de jeunes talents car, c'est dans ce terrain que les internationaux Papis Demba Cissé et Sadio Mané ont fait leurs premières armes.»

Sous les cris d'encouragement de la foule, Kempes Sadio ajoute que «nous sommes majoritairement engagés, avec une bonne quinzaine sur les vingt, à décider de boycotter les navétanes cette année. Certains jeunes ne veulent pas jouer les championnats, mais ce sont leurs dirigeants qui les y poussent car c'est sans doute de là qu'ils tirent leur gagne-pain».

C'est au beau milieu de ce semblant de stade que ces jeunes se sont agglutinés pour faire face à la presse et ne comptent point baisser les bras, a indiqué le porte-parole du jour Arona Kempes Sadio. «Nous n'allons point baisser les bras face à cette situation. Nous allons poursuivre le combat qui n'est que justice et expression de droit».

En attendant le coup de sifflet final de ce chantier, le fossé continue de se creuser entre les pratiquants du foot sur cette terre du Pakao qui a incubé des internationaux sénégalais au rang desquels Papis Demba Cissé et Sadio Mané.

Sénégal

Bourse - L'indice BRVM 10 affiche encore à la baisse en fin de semaine passée

Selon le rapport d'analyse boursière de Bloomfield Investment , la Bourse Régionale des Valeurs… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.