20 Août 2018

Angola: L'Angola sans cas suspect d'Ebola

Luanda — L'Angola et la République démocratique du Congo part (RDC) partagent une vaste frontière territoriale et enregistrent un flux migratoire intense des deux parties, mais jusqu'à présent, aucun cas suspect d'Ebola n'a été notifié, les citoyens étant conseillés de ne pas manger de viande d'animaux trouvés morts.

Le coordonnateur du Programme national d'urgence du ministère de la Santé, Lutumba Agostinho, a affirmé lundi, à la presse, à Luanda, en marge d'une action de formation sur la maladie, promue par le secteur, à travers la Direction nationale de la santé publique, pour une réponse rapide à la maladie causée par le virus Ebola, destinée 60 membres de la Force aérienne nationale.

«La RDC traverse une période d'Ebola et notre pays a une grande frontière avec cet Etat, alors il est nécessaire de former nos collègues, les techniciens de la Force aérienne, afin de créer les conditions minimales nécessaires pour réduire le risque d'évolution du virus en Angola », a-t-il déclaré.

Il a dit qu'en vertu du flux d'entrées et sorties des citoyens dans les deux pays, il y a une plus grande facilité d'entrée du virus.

Le responsable a précisé que cette maladie est contractée par contact direct avec les morts, l'urine et une personne contaminée. Et pour l'éviter, a-t-il expliqué, il faut bien se laver les mains avec du savon et de l'eau.

À son tour, le médecin vétérinaire du Département de santé animale de l'Institut des services vétérinaires pour les questions de la faune sauvage, Mme Iracelma Machado, a recommandé à la population de s'abstenir de la consommation de toute sorte de viande de gibier d'origine douteuse, alors que persiste l'épidémie d'Ebola en RDC.

La responsable a indiqué que c'était une mesure préventive et importante, en vertu de différentes formes de contagion de cette maladie hémorragique.

L'action formative ouverte ce lundi et qui se termine mardi, aborde des ujets tels que "objectifs et résultats attendus", "dépistage des contacts et communication des risques", "gestion des échantillons en laboratoire, prévention et contrôle des infections", "gestion des données", " communication ou risque », «épidémie de la DVE », « surveillance épidémiologique et de contrôle du mouvement des animaux, entre autres.

Angola

L'ex-PCA du fonds souverain du pays aux arrêts

L'ex-président du Conseil d'Administration du Fonds Souverain de l'Angola (FSDEA), José Filomeno dos… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.