20 Août 2018

Angola: Quatre étrangers arrêtés pour vol de câbles électriques

Luanda — Quatre citoyens étrangers résidants en Angola, mais sans papier d'identité, et qui se livraient aux vols des câbles électriques, ont été arrêtés dimanche, à Luanda, au cours d'une opération menée par la Police du Service d'Investigation Criminelle (SIC).

Il s'agit de deux maliens, Mamadou keita et Cheik Hamallah, ainsi que de deux ivoiriens, Noum Diakité et Ousmane Sankara, a expliqué le "SIC", qui a également saisi 300 mètres de câbles électriques de haute tension, 150 mètres de câbles de moyenne tension, une machine qui sert à broyer des métaux et trois cabines (déjà démontées) appartenant à la société "Angola Télécomm".

Par ailleurs, le SIC a fait savoir que, pour les mêmes motifs, deux citoyens angolais, Domingos Fernando Graça et Domingos António Moíses ont été également arrêtés au quartier Maxinda, dans la ville de Malanje, chef-lieu de la province du même nom (nord).

Angola

Le pays à la foire des pierres d'ornement

L'Angola va participer du 26 au 29 septembre à Vérone, en Italie, à la Foire des pierres d'ornement… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.