Guinée: Labé - A quelques heures de la célébration de la tabaski, le marché à Bétail ne connait pas d'affluence

Des moutons dans un point de vente pour la Tabaski.

A quelques heures de la célébration de l'aïd el kebir, le marché à bétails de Labé est plongé dans un inhabituelle manque d'affluence, la conjoncture économique défavorable en est pour beaucoup.

Boubacar Thiam dénonce :

« avant la fête tu pouvais avoir une chèvre à 500, 700 ou750 milles mais là c'est entre un et un millions cinq cents mille, il n' y a pas de rapport qualité-prix, ce changement de prix dépend d'une mauvaise foi s des marchands autant que d'un manque d'accompagnement de l'Etat... »

Ibrahima Diallo autre client est abattu :

« ce n'est pas pour la bourse du petit guinéen, c'est dur depuis la hausse du carburant tout est cher »

Responsable à un niveau du marché à bétail, Mamadou Diouma Diallo pense que même vendu à 250000 une bête, certains se plaindront toujours avant de signaler que pour l'heure , la principale inquiétude est la santé des bêtes alors que la tabaski survient dans un contexte de fièvre aphteuse qui frappe certaines régions du centre de la Guinée comme Dabola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.