Mali: La Cour constitutionnelle valide la réélection d'Ibrahim Boubacar Keïta

Le président sortant, Ibrahima Boubarcar Keita qui s'apprête à glisser son bulletin dans l'urne.

Le président malien sortant a été officiellement déclaré vainqueur de l'élection présidentielle, le 20 août, par la plus haute juridiction du pays, dont la décision est sans appel.

« Je proclame élu » Ibrahim Boubacar Keïta, a déclaré la présidente de la Cour constitutionnelle, Manassa Danioko, à l'issue d'une audience publique d'un peu plus d'une heure pendant laquelle toutes les requêtes introduites par le candidat de l'opposition, Soumaïla Cissé, ont été rejetées.

Selon la cour, Ibrahim Boubacar Keïta, 73 ans, a obtenu 67,16 % des suffrages lors du second tour de l'élection, le 12 août, contre 32,84 % à l'opposant Soumaïla Cissé, un ancien ministre des Finances de 68 ans.

Mais Soumaïla Cissé qui, lors de la présidentielle de 2013, avait très rapidement reconnu sa défaite, a cette fois rejeté «catégoriquement » ce résultat, le qualifiant de « mascarade », « fruit pourri d'une fraude honteuse ». Selon ses propres calculs, il a « remporté cette élection avec 51,75 % des suffrages ».

La cour a jugé irrecevables ou infondés par manque de preuves les recours introduits par le chef de file de l'opposition. Ce dernier a appelé ses partisans à « résister » au cours d'une manifestation ayant rassemblé, le 18 août à Bamako, de milliers de personnes.

Les observateurs de l'Union européenne ainsi que d'organisations locales et internationales ont fait état d'irrégularités et d'incidents mais n'ont pas signalé de fraudes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.