21 Août 2018

Algérie: Militaires et élus locaux se rencontrent après des violences à Djanet

En Algérie, une réunion de conciliation entre militaires et autorités locales s'est tenue ce lundi 20 août à Djanet, à 2 300 kilomètres de la capitale. Dans cette ville proche de la région frontalière avec la Libye, des affrontements ont eu lieu dimanche entre habitants et militaires après la mort d'un jeune. Deux autres hommes sont morts pendant ces affrontements.

Samedi, près de la frontière libyenne, un homme est abattu par l'armée. Selon le ministère de la Défense algérien, c'est un contrebandier qui refusait d'obtempérer. L'homme tué est originaire de Djanet.

Mais dimanche soir, des manifestations ont lieu dans la ville pour protester contre la mort du jeune homme. Pneus brûlés, routes coupées, ceux qui sont rassemblés dans la ville s'attaquent aux bâtiments qui abritent l'armée. Les manifestants affirment que les militaires répliquent en tirant à balles réelles. Deux jeunes qui manifestaient meurent. Dans la nuit, un nouvel appel à manifester est lancé.

Ce lundi matin, après un nouveau rassemblement, le maire de Djanet, accompagné d'élus et des familles des victimes, rencontre les responsables militaires. Le chef d'état-major de la 4e région militaire fait le déplacement.

Les représentants des habitants demandent d'abord une enquête sur la mort des trois jeunes de la ville, mais ils revendiquent aussi la liberté de circulation dans la région pour les habitants et la réouverture des frontières.

Algérie

Algérie-Libye - Ouyahia expose à Palerme l'expérience algérienne en matière de réconciliation nationale

- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a pris part mardi à Palerme en Italie à la réunion… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.