20 Août 2018

Congo-Brazzaville: Insertion sociale - Des kits de coiffure remis au centre de formation "Elonga na Béni"

Le don a été offert, le 17 août à Brazzaville, par la ministre de la Promotion de femme et de l'intégration de la femme au développement, Ines Nefer Ingani, en vue de former gratuitement les jeunes-filles mères du quartier Massengo, dans le neuvième arrondissement, Djiri.

L'échantillon du kit composé de casques à vapeur, casques simples, fauteuils de coiffure, tondeuses à cheveux, lave-tête, tables et bien d'autres a été réceptionné par le député de la deuxième circonscription de Djiri, Bersol Exaucé Ngambili Ibam, responsable de l'association "Elonga na Béni", avant de le remettre à la directrice du centre, Lhaïla Awé.

Le don consiste à appuyer les activités génératrices de revenus et d'autonomisation des jeunes-filles mères. La cérémonie de remise de don a marqué également le lancement officiel de ce centre de formation mixte en coiffure.

Bersol Exaucé Ngambili Ibam a indiqué que le centre est accessible à tous les usagers, moyennant un financement pour son fonctionnement. Selon lui, d'autres centres de formation en faveur des jeunes-filles mères seront ouverts dans les différents quartiers de sa circonscription.

La ministre Ines Nefer Ingani a expliqué que ce don s'inscrit dans le cadre d'un partenariat avec son département. L'accord signé permettra au service d'inspection de faire le suivi et l'évaluation de ce centre. « Nous ne voulons plus entendre que le matériel offert a été vendu comme avait fait un groupe de jeunes-filles mères bénéficiaires de kits. Le centre a reçu des kits qui lui permettra de former plus de quinze jeunes filles gratuitement par semestre. La formation sera sanctionnée d'un certificat qui pourra leur permettre d'ouvrir également leur centre avec l'appui du ministère », a-t-elle dit.

De son côté, la directrice du centre de formation "Elonga na Béni", Lhaïla Awé, a signifié que cette structure était à la charge du député. « Au nom de toutes les jeunes-filles mères, nous vous assurons du bon usage du matériel car il vient en quelque sorte façonner notre avenir qui n'avait peut-être pas de sens. L'acte que vous venez de poser vient soulager tant soi peu les familles, les jeunes-filles mères en quête depuis de nombreuses années d'une formation qualifiante pour l'autonomisation », a-t-elle indiqué.

Notons que les vendeuses des marchés de Yoro et de Kintélé, regroupées en mutuelle dénommée « Femmes vendeuses de poisson » ont également reçu de la ministre Ines Nefer Ingani un don de gilets de sauvetage.

L'objectif a été de sécuriser les usagers des pirogues ainsi que de barges lors du ravitaillement en denrées halieutiques au large du fleuve Congo. Le don s'inscrit dans le cadre des activités génératrices de revenus des femmes dans tous les domaines.

La ministre a salué le courage de ces femmes qui investissent un pourcentage élevé de leurs biens dans la satisfaction de besoins de la famille. Toutefois, elle a déploré le risque auquel elles sont exposées pour ravitailler les marchés de la ville capitale. « Nul n'est ici besoin de rappeler l'importance de l'autonomisation économique de la femme et de la valeur ajoutée qu'elle apporte surtout dans l'éducation, la santé et la nutrition de confiance », a-t-elle dit.

Elle a, en outre, invité les usagers du fleuve-Congo à se conformer aux règles exigées par le ministère des Transports, de l'aviation civile et de la marine marchande. L'administrateur maire de l'arrondissement 6 Talangaï, Privat Ndéké, a, d'ailleurs, profité de la présence à cette cérémonie du ministre des Transports, Fidèle Dimou, pour demander l'application des textes de transport fluvial en République du Congo afin d'éviter les taxes inutiles.

Congo-Brazzaville

Lutte contre la trypanosomiase - INRB désigné premier centre collaborateur de l'OMS en RDC

L'agence onusienne vient de designer l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa comme… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.