21 Août 2018

Ile Maurice: Disciplined Forces Service Commission - La Disciplined Forces Service Commission durcit les critères

Suivant la polémique concernant le recrutement d'un gardien de prison qui est accusé de meurtre, la Disciplined Forces Service Commission (DFSC) a décidé de revoir le système de recrutement des membres des unités de la police.

Jusqu'à présent, il fallait seulement l'approbation de la police pour qu'un postulant soit sélectionné. Dorénavant, explique une source de la DFSC, tous les postulants devront soumettre une attestation de bonne conduite. Un rapport du National Security Service et de la Cybercrime Unit sera aussi demandé. De plus, les fréquentations des candidats sur les réseaux sociaux seront scrutées.

Suivant cette présélection, les postulants seront soumis à un test psychologique et psychiatrique. «Ils seront aussi soumis à une analyse sanguine pour déceler la présence de drogues», ajoute notre interlocuteur.

Avec l'ancien mode de recrutement, le jeune homme de 22 ans, accusé de meurtre, est passé entre les mailles du filet. Il avait avoué les faits en 2012 et l'enquête préliminaire a débuté en juillet dernier. Il est actuellement en liberté conditionnelle. Mais comme il n'a pas encore été condamné, son casier judiciaire est vierge.

Ile Maurice

Nations unies - Pravind Jugnauth enchaîne les réunions

C'est en fin de semaine que Pravind Jugnauth interviendra à la tribune de l'Organisation mondiale des Nations… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.