23 Août 2018

Tunisie: On peut progresser...

Et alors que l'on s'acheminait vers la fin de la 1ère mi-temps, une agression stupide et gratuite de Saïdani sur Sokary lui coûte le carton rouge...

Une expulsion malvenue !

De retour des vestiaires, l'entraîneur Montasser Louhichi a essayé d'accorder les violons devant la volonté des Sfaxiens de revenir au score. A 10 contre 11, il fallait qu'il réagisse, d'autant que la fraîcheur physique n'est jamais au top en début de saison.

D'un 4-3-3 souple, le staff technique local opte pour un 4-4-1 afin de mieux contrer les velléités offensives du CSS. C'est ainsi que Habbassi cède sa place à Ben Choug, plus batailleur et plus rapide, alors que Darragi recule d'un cran.

Le CAB tient bon, mais finit par rompre sur une erreur de marquage, Harzi, se trouvant libre de tout contrôle, remet les pendules à l'heure sur un centre de la gauche de Aâla Marzouki sur un plateau. Les Bizertins ne se résignent pas à leur sort, ils fournissent des efforts pour reprendre l'avantage.

Ils auraient bien pu parvenir à leurs fins, mais l'arrière-garde du CSS en a voulu autrement quand un défenseur détourne la frappe de Yeken en corner puis lorsque le gardien Gaâloul repousse le cuir de Ben Choug, deux occasions uniques pour doubler la marque. En somme, ce fut un nul équitable entre deux équipes dont la marge de progression est assez importante.

Tunisie

Sans défense, la Tunisie s'incline!

Changement radical de physionomie Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.