22 Août 2018

Angola: L'Angola doit s'adapter à la 4ème révolution industrielle

Luanda — L'ingénieur en mécanique Jorge Pinto a déclaré mercredi à Luanda que l'Angola devait s'adapter à la 4ème révolution industrielle en promouvant les micro-industries dans les zones rurales et urbaines.

L'ingénieur, qui lors du "Café avec la science et la technologie", présentait le thème "Les industries en Angola", a fait savoir que les universités et les instituts techniques professionnels devraient donner plus de valences à l'entrepreneuriat pour remplacer la mais d'œuvre des usines par la robotisation.

Selon l'ingénieur, les micro-industries dans cette nouvelle ère soutiennent l'économie avec l'apparition de l'imprimante 3D, qui assure le développement d'une grande quantité de produits dans un petit espace, produisant des pièces pour l'industrie elle-même, ainsi que de petits ustensiles de cuisine, d'hygiène , de santé, de beauté, d'éducation, d'agriculture, entre autres.

Jorge Pinto estime également que les institutions en concurrence pour l'enseignement et l'apprentissage devraient également opter pour les valeurs, l'éthique et la responsabilité des étudiants, car l'avenir de l'industrie dépend d'eux.

Pour lui, cette transformation technologique changera la vie des gens pour toujours et doit être considérée comme la manière de vivre, de travailler, avec un penchant plus grand pour la transformation des matières premières afin d'assurer l'industrie alimentaire.

La 4ème révolution industrielle est circonscrite à la révolution numérique qui a provoqué des ruptures dans toutes les industries à travers la transformation numérique, et que pour cela, une fois de plus la manière dont les gens vivent, travaillent et communiquent a souffert des changements importants.

Angola

Le Chef de l'Etat visite l'ISTAM et la ville pilote de Malanje

Le Président de la République, João Lourenço, a été informé ce mercredi… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.