23 Août 2018

Libye: Un attentat contre un checkpoint fait 4 morts

Photo: RFI
Photo d'illustration

En Libye, quelques heures après le dernier discours du chef de l'organisation terroriste Etat islamique (EI), ABou Bakr al-Baghdadi diffusé hier soir sur les réseaux extrémistes, une attaque qui porte la marque de l'EI a eu lieu en Libye près de la ville de Zliten, à l'est de la capitale Tripoli et non loin de Misrata. Cette attaque, qui a fait quatre morts, visait un checkpoint des forces de sécurité qui contrôle la route côtière.

Ce 23 août, les Libyens se sont réveillés sous le choc, en ce troisième jour de la fête d'Al-Adha. A l'aube, une nouvelle attaque à visé un point de contrôle près de la ville de Zliten, à l'est de Tripoli.

Selon les premières informations, les quatre membres de sécurité tués ont été surpris pendant leur sommeil à l'intérieur du poste de contrôle. Quatre autres personnes, blessées, ont été transportées à l'hôpital de la ville.

Les assaillants étaient au nombre de trois. L'un d'eux a été abattu et son identité est maintenant connue. Selon le responsable sécuritaire de Zliten, il vient de la ville voisine de Khoms.

Zone d'activité de l'EI

Ces membres du groupe terroriste Etat islamique (EI) seraient venus à pied avant d'assassiner les employés de la sécurité avec des grenades et des couteaux.

L'EI est très actif dans cette région situé à environ 115 kilomètres de Tripoli et à 70 kilomètres de Misrata, surtout depuis sa défaite à Syrte en 2016.

Dans son discours du 22 août, le « calife » de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi a demandé à ses fidèles en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient de mener des attaques.

En savoir plus

Les autorités appelées à poursuivre les groupes armés en justice

La mission de l'ONU dans le pays a publié, le 20 août, un communiqué demandant au gouvernement… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.