Ile Maurice: Pravind Jugnauth - «Le combat des Chagossiens concerne le monde entier»

Archipel des Chagos

«Ce livre aidera à prendre conscience de l'ampleur du drame humain que nos frères et sœurs Chagossiens ont rencontré... » Ce sont là les propos tenus par le Premier ministre qui assistait, ce jeudi 23 août, au lancement du livre, «L'archipel du sagrin», roman historique de Nando Bodha. Un roman qui, affirme Pravind Jugnauth, informera la population sur la souffrance et le déracinement vécus par les Chagossiens qui ont été enlevés de leur île natale.

«Li ankor pli importan zordi inform nou, lir, kompran ek réaliz boukou kitsoz. Zordi komba inn ariv enn moman krusial. Li consern lémond antié, pa zis Moris. Enn zour zot kapav rétourn lor zot later natal», a déclaré le chef du gouvernement. D'ajouter que «'L'archipel du sagrin' arrive à un moment propice. Etant donné que l'affaire Chagos sera de nouveau entendu le 3 septembre prochain devant la Cour internationale de justice».

Pravind Jugnauth est d'avis que Nando Bodha a su décrire avec beaucoup de réalisme la misère et l'exil vécus par les Chagossiens. «Liv la enn documan bien for ki pa kapav les insansib. Bann fé raporté fidel a bann fé istorik é zot montré bann émotion for. Sé enn pli gran violation bann drwa imin par bann britanik avek komplisité américain.»

Pour sa part, l'auteur principal de ce roman a déclaré qu'à travers «L'archipel du sagrin», il a voulu réconcilier la souffrance vécue par les Chagossiens et la détermination de Maurice à vouloir leur venir en aide. «Mo ti anvi plas sa drame humain la avek résonans politik. Zordi nou enn sel pep, enn sel kominoté. Bann dimounn la ti pé viv dan enn paradis mé inn dérasinn zot.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.