Cameroun: Radio communautaire - Nkam FM sur les ondes

Le nouveau média lancé ce vendredi 17 août à Yabassi par le ministre des Arts et de la Culture.

Martin N., fils du Nkam, est tout ému. Il a tenté de capter la fréquence à partir de son autoradio, et y est parvenu en stabilisant son aiguille sur 88.0 FM.

« Mon village a la radio et ça joue dans ma voiture ! », lâche-t-il alors à la cantonade, comme s'il était le dépositaire d'un trésor. De fait, il l'est, mais c'est un trésor commun. Désormais, Nkam FM est opérationnelle.

La radio communautaire a été inaugurée ce vendredi 17 août à Yabassi par le ministre des Arts et de la Culture, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi. Pour le Minac, le nouveau média apportera, à n'en point douter, un renforcement dans le tissu culturel dans une contrée où le vivre ensemble et le multiculturalisme sont, depuis longtemps, des réalités concrètes.

« La radio communautaire Nkam FM pourra contribuer à amplifier les voix des artistes, promoteurs culturels, créateurs des oeuvres d'art et de l'esprit, et contribuer davantage au rayonnement culturel international du Cameroun », a indiqué le ministre des Arts et de la Culture à cette occasion.

Il faut ajouter que des postes récepteurs ont été distribués à plusieurs résidents de la localité le jour de cette inauguration. Dotée d'un pylône de 22 mètres de haut, d'une capacité de 2000 volts,

Nkam FM émet un signal qui sera capté dans un rayon de 50km. « Du matériel de dernière génération qui nous vient de la Chine », confiera à CT un responsable du Minac, ajoutant que quelque cinq cents demandes de radios communautaires étaient en attente au niveau du ministère de la Communication.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.