Ile Maurice: Chagos - Sir Anerood Jugnauth dirigera la délégation à La Haye

Archipel des Chagos

Les auditions devant la Haute Cour de justice à La Haye, relatives au dossier Chagos, se tiendront du 3 au 6 septembre. C'est le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth qui dirigera la délégation mauricienne.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth, qui a animé une conférence de presse, hier, au bâtiment du Trésor, a indiqué qu'il souhaite se rendre à La Haye. Toutefois, en raison des autres engagements internationaux, dont le Forum Chine-Afrique et une conférence sur la blockchain, il ne pourrait pas y être présent pendant les cinq premiers jours. Mais il rejoindra la délégation le 6 septembre.

Sir Anerood Jugnauth sera le premier à se lancer dans la plaidoirie, le 3 septembre. Outre des avocats et des fonctionnaires, le gouvernement a invité trois Chagossiens à faire partie de la délégation. Selon Olivier Bancoult, six autres Chagossiens feront également le déplacement.

Pravind Jugnauth s'est dit optimiste que Maurice pourrait obtenir gain de cause devant la Haute Cour de justice. Il est d'autant plus confiant que Port-Louis avait obtenu un vote écrasant à l'assemblée générale des Nations unies (avec 94 en faveur de Maurice ; 15 contre) le 22 juin 2017.

Le chef du gouvernement a une fois de plus soutenu que Maurice ne remet pas en question la base militaire américaine à Diego Garcia. Et fait valoir que l'Angleterre doit reconnaître la souveraineté de Maurice sur les Chagos. «C'est la dernière étape de la décolonisation après 50 ans de notre Indépendance», a dit Pravind Jugnauth.

À une question de la presse, le Premier ministre a fait part de son incompréhension du traitement des Britanniques sur le dossier Chagos. «Pourtant dans d'autres domaines comme le Protocole sucre, l'Angleterre a toujours été aux côtés de Maurice.»

Pas de réponse

On s'attendait que le Premier ministre réponde aux diverses questions dont nous lui avions préparé une liste :

- Le contrat alloué à la firme Afcons pour Agalega

- Sanjeev Teeluckdharry qui a soumis un document contre Paul Lam Shang Leen à l'ICAC

- La commission d'enquête sur l'ex-présidente de la République

- L'affaire Amicale

- Sa défense sur le procès MedPoint.

Chaque fois qu'on écrit des articles sur ces cas, il nous est difficile d'avoir une version du bureau du Premier ministre. Un exercice de questions-réponses aurait permis aux journalistes d'éclairer le public sur ces sujets.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.