26 Août 2018

Angola: Le plan de développement jusqu'en 2022 prévoit une croissance de 3%

Photo: Photo: Clemente dos Santos
Une vue de Luanda , la capitale de l'Angola

Luanda — Le Plan de développement national (PDN) 2018-2022, présenté samedi à Luanda aux militants du MPLA, prévoit une accélération progressive de la croissance économique moyenne d'environ 3%.

Le document a été présenté par le ministre de l'Economie et Planification, Pedro Luís da Fonseca, lors d'une cérémonie présidée par le Secrétaire Général du MPLA, António Paulo Kassoma, flanqué par le secrétaire du Bureau politique pour des questions économiques, Diogène de Oliveira, et le premier secrétaire de l'organisation politique à Luanda, Adriano Mendes de Carvalho.

Le plan souligne que la performance moyenne réelle de 3% entre 2018 et 2022 sera associée à une accélération de la croissance du secteur non pétrolier, comme l'agriculture, la pêche, l'industrie de transformation, la construction et les services, y compris le tourisme.

Il envisage un scénario de reprise modérée du produit intérieur brut, grâce à la mise en œuvre de politiques publiques à moindre coût et à l'amélioration du climat d'affaires, ainsi qu'à l'introduction d'incitations financières à l'activité économique.

L'Exécutif, selon le plan, poursuivra l'effort d'équilibrer les comptes publics, en cherchant à contenir les besoins financiers de l'État dans les limites compatibles avec la capacité du pays et a procédé à une répartition équitable des revenus et de la richesse nationale.

Les projections prévoient un ralentissement de l'inflation en 2018 par rapport à l'année dernière.

Le plan de développement national prévoit l'adoption de 25 politiques stratégiques et de 83 programmes d'action sur six axes.

Le programme du gouvernement se concentrera sur des domaines « Le développement humain et le bien-être », « le développement économique durable et inclusif », « infrastructures nécessaires pour le développement » et « consolidation de la paix, renforcement de l'Etat de droit démocratique, de la bonne gouvernance, la réforme de l'État et décentralisation".

Il établit le "développement harmonieux du territoire" et "la garantie de la stabilité et de l'intégrité territoriale de l'Angola et le renforcement de son rôle dans le contexte international et régional".

Le plan est considéré comme le principal instrument de gouvernance du pouvoir exécutif, qui vise à promouvoir le développement socioéconomique et territorial du pays au cours des cinq prochaines années.

Il couvre les niveaux national, sectoriel et provincial et met en œuvre les directives de développement stratégique prises en compte dans la stratégie à long terme appelée Angola 2025.

Il assure l'articulation avec d'autres instruments internationaux tels que l'agenda 2063 de l'Union africaine, le plan de développement indicatif 2015-2020 de la SADC, le programme 2030 des Nations unies.

En savoir plus

Le PND prévoit une disponibilité financière de 29.190 milliards kwanzas

La stratégie budgétaire pour la période 2018-2022 prévoit des ressources financières… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.